«Casablaklaxoon», une action contre la pollution sonore

«Casablaklaxoon», une action contre la pollution sonore

Casablanca sans pollution sonore, tel est l’objectif que s’est fixée l’équipe de Ice Maghreb, une société spécialisée dans la fabrication de solutions PLV ( publicité sur le lieu de vente).Cette équipe de jeunes Marocains a lancé une action originale et citoyenne «Casablaklaxoon» ou «Casa sans klaxon». Cette initiative vise à sensibiliser les citoyens contre cette forme de pollution qui prend des proportions alarmantes. «En se focalisant sur le manque de civisme à Casablanca, le premier constat que nous avons fait est le bruit incessant des klaxons. Tout au long de la journée, nous sommes envahis par les nuisances sonores. Les gens klaxonnent sans raison alors qu’il existe des règles précises concernant son usage. Chaque habitant doit prendre conscience des conséquences de l’utilisation excessive du klaxon sur son quotidien. C’est à partir de ce constat que nous avons lancé officiellement le 28 janvier 2011 la campagne de sensibilisation Casablaklaxoon», explique Selma Benjelloun, responsable marketing et communication de Ice Maghreb. Pour mener à bien cette campagne de sensibilisation, des stickers et des calendriers sont distribués. La première face du calendrier représente le Casablanca bruyant de tous les jours, pollué par les klaxons intempestifs des automobilistes.
La deuxième face présente une ville sans pollution sonore où les citoyens se comportent de manière civique et responsable. «Les stickers sont distribués gratuitement au Carrefour des livres. Les chauffeurs de taxis constituent notre cible prioritaire. Ils sont à la fois les principaux responsables et victimes de la pollution sonore», précise Mme Benjelloun. Parmi les autres supports de communication pour sensibiliser et informer les Casablancais sur les dangers de la pollution sonore figurent les réseaux sociaux Facebook ( www.facebook.com/casablaklaxoon), Twitter ( www.twitter.com/casablaxoon) ainsi qu’un site internet (www.casablaklaxoon. com). «Nous recevons une centaine de visites par jour sur notre site. Nous avons déjà 47 personnes sur Facebook et 44 sur Twitter qui adhèrent à notre cause. L’idéal pour nous serait de rassembler 2000 personnes sur Facebook», déclare la responsable marketing et communication de Ice Maghreb. Et d’ajouter «la conversation est engagée sur nos pages Facebook et Twitter où nous essaierons avec notre communauté en ligne de choisir une date pour célébrer la journée nationale sans klaxon».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *