Casablanca : La décharge de Mediouna restera ouverte six mois supplémentaires

Casablanca : La décharge de Mediouna restera ouverte six mois supplémentaires

Le Conseil de la ville de Casablanca a décidé, mercredi 16 novembre 2016, de prolonger l’utilisation de la décharge de Médiouna pour six mois supplémentaires.

Réuni en session extraordinaire, le Conseil de la ville a adopté l’avenant N°8 (n°35/2008) stipulant entre autres la prolongation du contrat de gestion déléguée de l’ancienne décharge d’une durée de six mois dans la perspective de trouver une formule technique et financière pour la mise en place et la gestion d’une nouvelle décharge sur une superficie de 80 hectares.

En vertu de l’avenant N°7 approuvé l’année dernière et qui prendra fin le 17 courant, la société « Ecomed », en charge de la gestion déléguée de l’actuelle décharge de la ville, ne sera pas en mesure de poursuivre l’exploitation de ladite décharge et honorer ses engagements juridiques en la matière, a fait savoir le 1er vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, Abdessamad Haiker.

Afin de parer à cette ambiguïté juridique, a-t-il relevé, et pour permettre à cette société de continuer d’exercer son activité de gestion de la décharge de Médiouna, il a été procédé à la prolongation du contrat de gestion déléguée d’une durée de six mois supplémentaires à compter du jeudi 17 novembre courant.

La décharge de Médiouna, qui revêt une importance capitale pour la ville de Casablanca, se trouve confrontée à plusieurs problématiques, raison pour laquelle l’ensemble des partenaires ont convenu de cette prolongation, a-t-il dit, ajoutant qu’une journée d’étude sera organisée prochainement pour examiner toutes les questions relatives à ce site et permettre aux élus de proposer des solutions pouvant contribuer au développement de cette décharge.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *