Casablanca : Le Conseil de la région en chiffres

Le Conseil de la région du Grand Casablanca s’impose comme le moteur du développement de la capitale économique et alentours, comme en témoigne sa participation active dans plusieurs projets mais aussi ses programmes d’avenir. L’enveloppe globale affectée à ces projets pour l’année 2005, lors de la session d’automne 2004, s’élève à 1,23 milliard de DH, dont 258,8 millions sont à la charge de la région du Grand Casablanca, indique la publication « Casablanca », éditée tous les quatre mois par le Conseil de la région.
Les projets arrêtés portent sur la réalisation d’une vingtaine de projets, allant de la lutte contre l’habitat insalubre aux équipements de sports, en passant par les maisons de jeunes et le renforcement de la capacité des installations destinées aux soins médicaux des habitants de la région. Le volet le plus budgétivore de ce programme, souligne la même source, réside dans la restructuration et la rénovation des pénétrantes du Grand Casablanca par la mise en valeur des axes qui donnent accès à la région.
Ce projet, d’une enveloppe prévisionnelle de 562 millions de dirhams, dont 93 millions seront à la charge de la région, fera l’objet d’une convention de partenariat avec le ministère de l’Equipement pour la mise en place d’un réseau routier moderne.
Dans le domaine économique, la région prépare trois projets de zones industrielles. La 1-ère sera réalisée par la région à Médiouna, moyennant des fonds spéciaux qui recevront la contribution des bénéficiaires. L’enveloppe globale de ce projet est de 36,3 millions de DH, dont 1 million à la charge de la région. La 2-ème zone, qui sera située à Mohammédia, nécessitera un investissement de 228 millions de dirhams, alors que pour la 3-ème zone, qui sera établie à Sidi Moumen, le montant global est de l’ordre de 176 millions de DH.
Concernant la lutte contre l’habitat insalubre, un projet d’envergure est programmé pour le relogement des habitants de Lahraouiyine et de la Mkansa. L’enveloppe budgétaire prévue est de 93 millions de DH, dont 10 millions découlent des finances de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *