Casablanca s’active dans la lutte contre les nuisibles et les chiens errants

Casablanca s’active dans la lutte contre les nuisibles et les chiens errants

Un budget de 20 millions DH a été approuvé et plusieurs appels d’offres seront lancés

Casablanca veut éradiquer les rats, les cafards et autres nuisibles ainsi que les chiens errants qui ont envahi la ville. La lutte contre ce phénomène est loin d’être une mission facile face au manque de moyens financiers, de ressources humaines et d’équipement. Pour la dératisation, la désinsectisation, la désinfection et la lutte contre les chiens errants, le budget annuel alloué par le conseil de la ville   n’était que de 7 millions DH annuellement. Selon une source proche du dossier, ce budget ne couvre que  les dépenses pour l’achat des pesticides sachant que pour certains pesticides concentrés, il faut débourser 600 DH le litre. «Au niveau de Casablanca, le réseau d’assainissement compte 120.000 égouts  qui doivent être traités.  L’entretien des égouts nécessite le passage des agents de l’hygiène au minimum 2 fois par an.

Pour le traitement de chaque égout, il faut entre 50 à 100 grammes de raticide. Faute de moyens, seulement 4.000 égouts sont traités annuellement au niveau de tout Casablanca», indique notre source. Pour remédier à cette situation, le conseil de la ville avait décidé de consacrer un budget de 20 millions de dirhams annuellement sur une durée de 5 ans pour la dératisation, la désinsectisation, la désinfection et la lutte contre les chiens errants. Selon notre source, le budget en question vient d’être approuvé.   En principe, il devrait permettre de mieux lutter contre les nuisibles et les chiens errants. Toujours selon notre source, plusieurs appels d’offres devraient être lancés dans les prochains jours par la SDL Casa Prestations portant entre autres sur l’élaboration d’une étude épidémiologique, la première du genre au Maroc, l’achat du matériel relatif à l’usage des pesticides, raticides, la location des voitures… Rappelons que cette étude permettra de déterminer, entre autres, la prévalence des chiens errants et le taux d’infestation des rats au niveau de la métropole économique.

Dans le cadre de ce projet, le conseil de la ville a décidé de renforcer les agents relevant des bureaux d’hygiène municipaux qui interviennent dans les opérations de dératisation, désinsectisation, désinfection et lutte contre les chiens errants.  Ainsi, au niveau de chaque arrondissement, 6 agents et 2 voitures seront déployés (une voiture pour la lutte contre les chiens errants et une voiture pour l’éradication des vecteurs de maladies et les nuisibles). Il faut savoir que chaque année, 13.000 chiens errants sont capturés au niveau de la capitale économique. Dans le cadre de la lutte contre les chiens errants, seulement 16 agents et 8 voitures sont déployés  sur toute la ville.

Rappelons  que la SDL Casa Prestations   avait lancé un premier appel d’offres  pour la lutte contre les vecteurs de maladies et les nuisibles en avril 2017. Etant infructueux, la SDL Casa Prestations avait  lancé un autre appel d’offres international  en juillet 2017  qui a également été infructueux. L’objectif était  de déléguer cette mission  à un prestataire externe qui justifie  d’une expérience probante dans ce domaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *