Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation

Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation

Bilan des 10 premiers jours du mois de Ramadan

La direction régionale de Casablanca -Settat de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de dévoiler le bilan du contrôle sanitaire des produits alimentaires durant la période allant du 1er au 10ème jour du mois de Ramadan. Les brigades de contrôle ont procédé à la saisie et la destruction de 56.249 kg de produits alimentaires impropres à la consommation.  Les produits alimentaires concernés sont les gâteaux et biscuits (18.125 kg), les viandes rouges et blanches et produits dérivés (14.927 kg), les poissons (11.409 kg) et les conserves végétales (4.083 kg).

Parmi les autres produits figurent les produits laitiers (3.604 kg), les fruits secs (2.609 kg), les produits de farine (718 kg), les huiles de table (428 kg), le miel (18 kg), outre 383 unités d’œuf de consommation et 328 kg d’autres produits.  Sur les marchés locaux, ces services ont contrôlé 2.148 points de vente des produits alimentaires, des grandes et moyennes surfaces ainsi que des unités de production ou de stockage. Il a été procédé au prélèvement de 43 échantillons pour les besoins d’analyse.

A l’importation, une quantité de 60.127 tonnes de produits alimentaires a été contrôlée, soit 1.235 dossiers d’import. Au total, 28,3 tonnes de ces produits ont été refoulées et 65 échantillons ont été acheminés au laboratoire pour effectuer les analyses nécessaires. Cette opération de saisie et destruction fait partie du contrôle effectué quotidiennement par les inspecteurs des services de contrôle seuls ou dans le cadre de commissions mixtes locales et provinciales qui interviennent également pour sensibiliser les commerçants.

A noter que  le nombre de ces interventions de sensibilisation a atteint 2.292 durant les dix premiers jours du mois de Ramadan. Les services de contrôle ont veillé à prélever ces échantillons et les acheminer au laboratoire, avant de rédiger et envoyer des PV à l’autorité judiciaire si nécessaire.  Rappelons qu’une intensification des contrôles  a lieu durant les périodes à risque et de grande consommation des produits alimentaires, en l’occurrence la période estivale, le mois de Ramadan et l’Aïd Al Adha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *