Ce n’est pas parce que c’est Al Akhawayn University que nous disposons des moyens

Ce n’est pas parce que c’est Al Akhawayn University que nous disposons des moyens

ALM: Si on commençait d’abord par une présentation de votre club?
 

Oumaima Ben Malek: Le Rotaract Club de l’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI) a été fondé il y a 13 années de cela et est parrainé par le club Rotary Fès Doyen. Nous avons pour but, non seulement de venir en aide aux nécessiteux, mais également de promouvoir le développement durable au niveau de la région d’Ifrane ainsi que de faire de nous, Rotaractiens, de bons citoyens. En effet, nous exerçons dans quatre domaines d’action différents: l’action d’intérêt public ou l’action sociale, l’action professionnelle, l’action internationale et l’action interne. Dans cette optique, nous travaillons avec plusieurs partenaires et différentes organisations afin d’élargir la portée de nos activités.

Faire de l’associatif ou du bénévolat, vous demande-t-il beaucoup d’investissements en temps et en énergie? Qu’est-ce que cela vous procure-t-il en retour?

Évidemment. Quand on est bénévole, on fait le choix de prendre de notre temps afin d’aider les autres. Nos actions pour la plupart se font le week-end, mais quand on voit le sourire se dessiner sur les visages des différents bénéficiaires, on ne peut qu’être fier d’avoir sacrifié nos seuls moments de repos pour cette merveilleuse cause. Certaines de nos actions sont très physiques, la distribution du bois de chauffage par exemple demande non seulement du temps mais aussi énormément d’énergie.

Quels sont les projets phares du Rotaract Club AUI?

Le Rotaract Club AUI est connu pour quatre actions annuelles majeures. Le don de bois de chauffage (wood donation), la campagne de collecte de sang, le don de vêtements, ainsi que la journée de circoncision. J’aimerais m’attarder sur cette dernière action qui est pour nous l’Action du Rotaract. Chaque année, durant la fête du travail, une moyenne de 400 enfants de la région d’Ifrane se fait circoncire par une équipe de médecins spécialistes. Outre des actions annuelles nous organisons une soirée gala de collecte de fonds, ainsi qu’une journée sportive. D’autre part, après avoir analysé nos résultats des 12 dernières années, nous nous sommes rendu compte qu’il fallait mettre en place une nouvelle stratégie. En effet, nous voulons nous lancer dans un projet de développement durable qui permettra aux habitants de la région de générer des revenus stables. Nous voulons également que ce projet puisse servir de lieu où nous pourrions organiser des campagnes médicales toujours dans le but de venir en aide à la communauté de la ville d’Ifrane

Quelles sont les contraintes que vous croisez généralement dans l’aboutissement de tel ou tel projet?

Les contraintes majeures que nous rencontrons sont plus au niveau des procédures administratives internes ou externes. Personnellement,mon poste de responsable sponsoring m’a amenée à vivre des situations où l’on ressent une certaine infériorité. Plusieurs fois, j’ai ressenti que je n’ai pas été prise au sérieux à cause de mon âge et de mon statut d’étudiante. Plusieurs bénévoles ont eu des expériences semblables. Le manque de confiance dont nous sommes victimes est pour nous l’un des obstacles les plus importants à la réalisation de nos divers projets. Mais au sein du Rotaract nous ne faiblissons pas face à cela, au contraire, cela nous motive encore plus.

Mis à part la dimension humaine et académique, puisque des heures de bénévolat vous sont imposées, qu’est-ce que cela vous apporte-t-il sur votre plan de carrière?

Il est vrai que pour être diplômé d’Al Akhawayn, il faut effectuer un minimum de 60 heures de « community service ». Certes, être Rotaractien nous permet de collecter des heures, mais il nous est imposé d’effectuer plus de la moitié de ces heures hors université. De plus au sein du Rotaract nous ne comptons vraiment pas nos heures. Ces dernières semaines, à l’approche d’un événement tel que la soirée gala annuelle, nous avons des meetings qui commencent à 21h et ne finissent qu’à 1h du matin pour les membres du board (président, vice-président, trésorier et autres responsables de départements). Au-delà de cela, le bénévolat a d’autres points positifs comme l’acquisition de compétences dans le domaine du leadership (si on est responsable d’un département ou d’un quelconque comité), du management, de l’organisation et de la communication.

Parlons de la journée sportive et de la soirée de gala…

Le samedi 25 octobre 2014 au sein de l’AUI, le Rotaract Club Al Akhawayn University organisera une soirée gala de levée de fonds sous le thème «Moroccan Touch». Cette 8ème édition recevra une pléiade d’artistes marocains reconnus au niveau international comme au niveau national et est organisée afin de pouvoir récolter les fonds nécessaires au financement de nos projets annuels. En exclusivité pour ALM voici un petit aperçu sur cette soirée. L’édition 2014 de notre gala sera animée par le présentateur Momo de Hit Radio et des artistes comme Mister You, Hamaka, Eko, Bana et Tambours du Maroc se produiront durant la soirée artistique. La journée sportive, quant à elle, est un événement organisé en marge de la soirée gala. L’édition 2014 est la deuxième édition de cet évènement. Un tournoi footballistique sera organisé entre les lycées de la région d’Ifrane et d’Azrou et l’équipe gagnante aura le privilège de jouer un match contre une équipe d’icônes issues de la scène artistique et sportive marocaine. Mohammed Ouzzine, ministre de la jeunesse et des sports, Ouadie Dada, journaliste et présentateur de 2M, Omar Lotfi, acteur marocain, ainsi que d’autres personnalités composeront l’équipe de personnalités qui jouera le match de charité.

L’on pense, à tort peut-être, que puisqu’il s’agit de l’AUI, les moyens sont d’office mis à votre disposition pour réussir ce genre d’événement, pourriez-vous nous parler, en avant-première peut-être, des coulisses de préparations de la journée sportive ou autres?

Il est vrai que nous disposons d’un certain encadrement au sein de l’université. La directrice du «Student activities office», Mme Yasmine Bahaji, ainsi que tous les autres membres de ce bureau se sont toujours portés volontaires pour nous aider et nous guider. Néanmoins le plus grand problème que nous rencontrons reste lié aux moyens financiers. Comme vous l’avez mentionné, quand les potentiels sponsors ou donateurs voient «Al Akhawayn University» ils pensent que nous disposons déjà de moyens suffisants pour mener à bien nos projets. On peut penser que parce que nous sommes des étudiants d’AUI nous avons suffisamment de moyens. Malheureusement c’est loin d’être le cas. En tant que club nous ne disposons que de 4.000 DH par semestre de la part de l’université. Lorsqu’on sait qu’une action de don de bois de chauffage nous coûte dans les 75.000 DH on peut clairement voir que nous avons besoin d’un budget énorme.

Un dernier mot…

«Together we lead the way» telle est la devise du Rotaract Club AUI. Mais afin d’aider les plus nécessiteux d’entre nous à avoir un meilleur quotidien, nous avons besoin de votre aide. Vous pouvez nous contacter aux deux adresses mail suivantes : [email protected] , [email protected]

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *