Changement dans l’action arabe

Le président de la Chambre des représentants, Abdelouahed Radi, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Benaïssa, ont quitté samedi le Caire après avoir participé aux réunions extraordinaires de l’Union parlementaire arabe et des chefs de la diplomatie arabes. Les ministres arabes des Affaires étrangères ont pris plusieurs décisions visant à soutenir le peuple palestinien et sa direction légitime contre l’occupant israélien, appelant notamment le conseil de sécurité à adopter une résolution contraignant Israël à se retirer des territoires palestiniens envahis.
Le communiqué final de la réunion de l’Union parlementaire arabe comprend également une série de décisions politiques qui « constituent un important changement » dans l’action arabe pour mettre fin aux exactions perpétrées par l’armée israélienne. Les présidents des Parlements arabes ont dénoncé, à la clôture de la session extraordinaire de l’Union parlementaire arabe, les massacres commis par Israël contre le peuple palestinien.
Ils ont également condamné la partialité flagrante des Etats-Unis qui soutiennent Israël en dépit de la violation par les autorités de Tel Aviv de toutes les conventions internationales et les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU relative à la question palestinienne.
Ils ont exhorté la communauté internationale à garantir la protection au peuple palestinien devant l’oppression des forces d’occupation israéliennes exprimant, dans le même contexte, leur vive dénonciation des massacres commis contre le peuple palestinien.
Lors de la session extraordinaire tenue, samedi au Caire, par le Conseil de l’Union parlementaire arabe, les représentants ont dénoncé le siège imposé par les forces d’occupation au président Yasser Arafat.
A cette occasion, le président de la chambre des représentants, abdelouahed Radi a indiqué qu’il a entamé plusieurs initiatives dans le sens de l’élargissement de la solidarité internationale avec la lutte du peuple palestinien, ajoutant avoir eu entrepris plusieurs contacts avec le conseil de Choura de l’UMA, l’Union des conseils des pays membres de l’organisation de la Conférence islamique (OCI), l’Union parlementaire africaine, le Forum parlementaire euro-méditerranéen, ainsi qu’avec l’union interparlementaire en vue de déployer davantage d’efforts pour le triomphe du peuple palestinien.
La plupart de ces institutions ont effectivement commencé à publier des communiqués en ce sens, a-t-il assuré. Après avoir expliqué que les tentatives vaines qu’Israël entreprend depuis plus de 50 ans pour imposer son hégémonie aux arabes en général et aux palestiniens en particulier ont débouché sur un échec total, M. Radi a souligné que le peuple palestinien qui a lutté pendant plus d’un demi-siècle contre l’agression, les opérations d’assassinats, la détention collective, la déportation et le massacre ne pourra que sortir grand vainqueur contre l’occupation et hisser le drapeau de son Etat national indépendant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *