Chefchaouen : la médina réhabilitée

Chefchaouen : la médina réhabilitée

Les nombreux projets de développement, lancés hier par le Souverain dans la ville de Chefchaouen, traduisent l’intérêt que SM le Roi Mohammed VI porte aux questions sociales et particulièrement son engagement pour le désenclavement et le développement de cette région du nord du Royaume.
En effet, le Souverain a donné le coup d’envoi de plusieurs projets relatifs au développement urbain, de l’eau potable et de l’assainissement liquide. Des projets de grande envergure d’un coût global de 300 millions DH.
Le premier concerne le développement urbain de la ville, qui s’étalera sur quatre ans (2006-2009) avec une enveloppe financière de 228 millions DH. Aussi, il comprend, outre le renforcement du réseau routier, la réhabilitation de l’ancienne médina et la protection de l’environnement à travers l’aménagement des espaces verts.
D’un coût de 83 millions DH, le projet d’aménagement urbain et du renforcement du réseau routier comprend notamment l’aménagement des routes de la ville et l’étude du plan directeur de la circulation.
Le ministère de l’Equipement et des Transports participe au financement de ce projet à hauteur de 31 millions DH.
S’agissant du projet de réhabilitation de l’ancienne médina, il sera question de la restauration des portes et des murs de la ville et le renforcement des bâtiments menaçant ruine. A ce sujet, le ministre délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme, Taoufiq Hjira, a présenté au Souverain " la charte architecturale de l’ancienne médina de Chefchaouen", la première du genre, qui prend en considération les caractéristiques culturelles et civilisationnelles de celle-ci.
A cet égard, un programme préliminaire pour la mise en œuvre de la charte architecturale a été élaboré par les autorités compétentes portant sur un montant de 20 millions de DH. Ce projet sera financé par le ministère délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme (8 millions DH), la municipalité de Chefchaouen (6 millions DH) et les bénéficiaires (6 millions DH).
Par ailleurs, le Souverain a donné le coup d’envoi au programme d’assainissement liquide de la ville. D’un coût de 58 millions DH, ce projet concerne la réalisation de réseaux d’eaux usées de 14,4 Km de longueur, de 110 unités de branchements et d’une station d’épuration d’un débit de 5.000 m3/jour.
Le projet de renforcement, d’extension et de réhabilitation du réseau de distribution de l’eau potable de la ville a été également lancé à cette occasion. Il porte sur la construction de conduites de 27,5 Km de longueur et d’un réservoir d’une capacité de 2.000 m3, avec un montant de 14 millions DH.
A cette occasion, Sa Majesté le Roi s’est enquis de l’état d’avancement du programme général d’alimentation en eau potable de la population rurale de cette province, réalisé par l’Office national de l’eau potable pour une enveloppe de 700 millions de dirhams.
Ce programme, qui sera réalisé durant la période 2006-2008 au profit de près de 210.000 habitants, permettra d’augmenter de 46 % le taux d’accès de la population à cette denrée vitale, avec l’objectif d’une couverture de 81 % à fin 2008. Par la suite, SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de signature de deux conventions relatives à la mise à niveau de la ville de Chefchaouen et la gestion déléguée de l’assainissement liquide de la ville.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *