Chine : Six morts dans une attaque à la hache

L’attaque, dans la ville de Gongyi, s’est produite à l’heure où les familles se rendaient au jardin d’enfants, selon un journal local. Toutes les victimes étaient en route vers le même jardin d’enfants, a précisé le site d’informations régionales www.dahe.cn. L’agresseur, un agriculteur âgé de 30 ans identifié sous le nom de Wang Hongbin, a été arrêté, selon les autorités provinciales. Il a frappé au total quatre adultes et deux enfants, selon un porte-parole gouvernemental. Trois adultes et une fillette ont succombé sur place, un autre enfant et un autre adulte grièvement blessés sont eux décédés après. «Selon des riverains, le suspect Wang Hongbin a des antécédents de troubles psychiatriques», a indiqué le gouvernement local dans un communiqué. Une employée du jardin d’enfants Tongxing, qui a refusé de s’identifier, a confirmé que les deux enfants victimes de l’attaque étaient bien inscrits dans l’établissement. L’agression s’est produite dans la rue et non à l’intérieur du jardin d’enfants, a-t-elle précisé. Selon un habitant nommé Wang, employé d’un chenil de Gongyi et joint par téléphone par l’AFP, les faits se sont déroulés près d’un carrefour et le quartier a été bouclé par la police. La Chine a connu depuis l’an dernier une série d’agressions sanglantes dans des écoles. Les meurtriers ont été présentés comme souffrant de problèmes psychiques ou ayant subi des échecs dans leur vie professionnelle ou affective. Fin août, une employée d’un centre d’accueil pour enfants de familles migrantes de Shanghai (est) a ainsi blessé huit d’entre eux à coups de cutter, dans un apparent accès de folie. Et l’an dernier les attaques sanglantes commises contre des écoles par des individus se disant spoliés ou des chômeurs avaient fait 17 morts et provoqué une psychose en Chine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *