Chômage : le combat de Maillage

Chômage : le combat de Maillage

Le réseau Maillage lance sa campagne baptisée «Un jeune = une chance». La cérémonie du coup d’envoi de cette opération, qui a eu lieu jeudi 6 avril au local de cette association à Casablanca, a été marquée par la présence de plusieurs personnalités dont Khalil Hachimi Idrissi, président du Lions Club Doyen Casablanca, Hassan Benbarek, gouverneur de Sidi Bernoussi et Naïma Beri, représentant l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).
«Un jeune = une chance» est une campagne de proximité ciblant les jeunes de quartiers. L’objectif étant d’apporter une aide aux jeunes à la recherche d’un emploi ou d’une formation tout en les sensibilisant à l’engagement associatif », indique Ahmed Ghayat, président du réseau Maillage.
En fait, cette opération consiste en une série d’initiatives en matière de formation, de sensibilisation et d’actions pour l’emploi des jeunes.
Au programme, figure la formation de jeunes médiateurs de quartiers. La formation de 15 jeunes sera financée par Lions Club Doyen Casablanca. Dans ce sens, cette association, fidèle à sa devise "We serve", a accordé au réseau Maillage un don de 50 000 dirhams. Et c’est l’ONG international, «Search For Commun Ground» (SFCG) qui se chargera de la formation de ces jeunes médiateurs.
Des réunions de quartiers sont également prévues dans les cinquantaines de quartiers de villes où sont présentes les associations du réseau Maillage. La première rencontre a eu lieu samedi 8 avril à Mohammédia. Les jeunes militants associatifs du réseau vont à la rencontre des jeunes pour les sensibiliser à l’engagement associatif mais surtout pour les inviter à saisir les opportunités d’emploi et de formation que leur offre Maillage à travers ses conventions avec l’ANAPEC et la Fondation pour le développement local et le partenariat (FONDEP). Ainsi, en vertu de la convention signée entre Maillage et l’ANAPEC, cette dernière s’engage à former non seulement des jeunes médiateurs de quartiers entre autres sur les techniques de préparation de CV, d’entretien d’embauche et sur le programme nationale d’aide à la création d’entreprise, mais également d’assurer le soutien aux jeunes porteurs de projets. En outre, la convention avec la FONDEP porte sur l’octroi de microcrédit aux jeunes porteurs de projets générateurs de revenus. Par ailleurs, les jeunes du réseau Maillage ont lancé un appel aux entreprises et aux ONGs, entre autres, pour faciliter aux jeunes diplômés-chômeurs l’accès à l’emploi. «Chaque jeune a droit à une chance. L’égalité des chances, l’égalité des droits sont les fondements de la société plus juste, plus humaine, plus tolérante que nous voulons bâtir. La jeunesse de quartiers périphériques et des communes rurales s’est saisie de son destin à pleines mains, elle œuvre pour participer au développement et construire son et nôtre, avenir. Chefs d’entreprises, responsables politiques, acteurs du développement, formateurs,…. contribuez au remaillage social de nos quartiers par un emploi, une formation, un conseil, une bourse, tendez la main à notre jeunesse », tel est l’appel du ré&seau maillage. Par ailleurs, le réseau Maillage a présenté la nouvelle composition de son bureau, constitué de jeunes de différents quartiers du Royaume, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 25 ans.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *