CHU Ibn Rochd : Plus de 300 autogreffes réalisées depuis 2004

CHU Ibn Rochd : Plus de 300 autogreffes réalisées depuis 2004

Le CHU Ibn Rochd est devenu un centre de référence à l’échelle nationale, en matière de greffe de cellules souches hématopoïétiques. Chaque année, de plus en plus de patients bénéficient des techniques modernes de traitement des maladies du sang (cancéreuses ou héréditaires).

Ainsi, deux types de greffe sont pratiqués, à savoir l’autogreffe où le patient reçoit ses propres cellules et l’allogreffe dans laquelle les cellules proviennent d’un donneur soit de la famille, soit des donneurs bénévoles ou des banques de sang placentaire. Depuis 2004, plus de 300 autogreffes ont été réalisées chez l’enfant et l’adulte au sein du CHU de Casablanca. Dans un communiqué, le CHU signale que la greffe consiste à donner au patient d’abord un traitement par chimiothérapie et/ou radiothérapie, puis lui administrer les cellules souches. Dans le cas de l’allogreffe, un traitement immunosuppresseur et un suivi rapproché après la greffe sont nécessaires.

Le CHU Ibn Rochd a mis en place une équipe pluridisciplinaire composée d’hématologistes, de réanimateurs, de biologistes, de radiologues et de diverses spécialités médicales… pour veiller au développement de son programme d’allogreffe. Ainsi, depuis mai 2016, 12 patients ont pu bénéficier de l’allogreffe. Ces patients sont pour la plupart des bénéficiaires du Ramed.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *