CNDH : formation sur les technique d’interrogatoire dans les prisons

CNDH : formation sur les technique d’interrogatoire dans les prisons

La deuxième partie d'une session de formation sur les techniques de l'interrogatoire et de l'investigation sur les lieux de détention, exemple des prisons sera organisé les 9 et 10 septembre à Rabat.  

Initiée par le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH)  en partenariat avec le ministère hollandais des Affaires étrangères, cette session vise, selon le CNDH, à «appuyer et qualifier les compétences des membres et cadres du Conseil dans le domaine de la maitrise des bases et principes relatifs aux techniques de l'investigation et de l'interrogatoire et la manière d'entreprendre un entretien dans les lieux de détention pour l'adhésion, de manière efficace, à l'évaluation de la situation des droits des prisonniers».

Encadrée par Mme Femke Hofstee-van der Meuken, professeur à l'Université de Leiden, le programme de cette session se répartit sur 4 axes relatifs aux techniques de l'interrogatoire, les mécanismes de l'interrogatoire, les indices de l'évaluation des droits des prisonniers et la formulation des propositions à la lumière des problématiques posées.


Cette formation s’inscrit dans le cadre du programme Matra-sud 2012-2015 qui a pour objectif de soutenir les activités qui contribueront au renforcement de la transition démocratique dans le monde arabe via la consécration et le renforcement des initiatives de la société civile et les institutions centrales et locales outre le renforcement des relations entre les Pays bas et les pays cibles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *