CNOPS: Plus de 5 milliards DH pour le budget 2016

CNOPS: Plus de 5 milliards DH pour le budget 2016

Du nouveau du côté de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS). Celle-ci  a adopté son Plan d’action stratégique intégré 2015-2019 et son budget 2016.

Le nouveau  Plan qui a été examiné lors du conseil d’administration de la Caisse qui s’est tenu lundi retient  76 nouveaux projets et 48 actions sur la période 2015-2019 pour un montant prévisionnel estimé à 246 MDH.

Il cible  l’accompagnement de l’extension de la couverture médicale de base aux étudiants et aux populations bénéficiant actuellement d’une couverture maladie transitoire (article 114), la poursuite de l’amélioration de la qualité de service et de l’accès aux prestations garanties par la loi 65-00 à travers l’amélioration des délais de remboursement et de prise en charge des assurés, l’extension du tiers payant, la simplification des procédures et la poursuite de la politique de proximité et de régionalisation.

Parmi les projets phares de ce plan, figure  l’adoption d’un nouveau système d’information. Celui-ci  permettra la dématérialisation des flux et la gestion électronique de certains processus de prise en charge et de gestion des dossiers de maladie, la refonte des process et des procédures de l’AMO dans le secteur public. 

L’adoption du PAS intégré intervient dans un contexte marqué par l’entrée en vigueur dès janvier 2016  des dispositions de la loi 116-12 portant assurance maladie des étudiants et de la loi 120-13 qui prévoit le basculement de la Mutuelle de la prévoyance sociale des cheminots vers l’AMO-secteur public.

Quant au budget arrêté par le CA de la CNOPS, celui-ci est estimé à 5.159 MDH dont 3.270 MDH prévues au titre de la cotisation salariale et patronale de l’Etat, soit 63,4% de l’ensemble des ressources. Un budget de 4.706 MDH sera alloué aux dépenses de soins de santé.  Ces dépenses  sont  composées de la couverture des dépenses des médicaments (1.563 MDH), des hospitalisations (548 MDH), les soins dentaires (587 MDH), les analyses biologiques (416 MDH) et la dialyse (403 MDH).

Parmi les autres décisions importantes prises lors du  conseil d’administration, il y a lieu de relever l’organisation prochaine des Assises nationales sur l’avenir du secteur mutualiste.

Le ministre de  l’emploi  Abdessalam Seddiki  a annoncé que son département  prépare un projet de contrat-programme 2015-2019 pour la mise à niveau du secteur et la promotion de la couverture complémentaire pour en faire un levier permettant d’améliorer la gouvernance des mutuelles, la modernisation de la gestion, l’amélioration de la qualité des services rendus et la préservation de la pérennité du secteur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *