Code de travail : L’AGEF forme ses membres

Code de travail : L’AGEF forme ses membres

«C’est un geste symbolique», affirme Mohamed Bachiri, président de l’Association nationale des gestionnaires et formateurs  des ressources humaines (AGEF), en ouvrant la cérémonie de remise de diplômes aux cadres qui ont suivi une formation sur le code de travail. Mais les acquis sont importants. L’idée était de permettre aux membres de bénéficier d’une formation profonde et solide en matière de législation du travail et de gestion des ressources humaines en général. Et par conséquent la mise à niveau de la gestion de ces ressources au sein de l’entreprise.
Au total, ce sont plus de 150 cadres chargés de la gestion des ressources humaines qui ont suivi ses séminaires de formation. La troisième promotion venait de se faire remettre ses attestations lors de cette cérémonie. La formation est axée essentiellement sur le code de travail. Elle est déclinée en sept modules et dispensée une fois tous les 15 jours. Le dernier cycle de formation a débuté en octobre 2006 et pris fin cinq mois plus tard. «À ce jour, l’AGEF est le seul organisme, souligne son président, à dispenser ce genre de formations à ses membres. Et ce, pour «impliquer davantage ses adhérents» et «partager les expériences acquises» par les managers, les praticiens et les experts, chacun dans son domaine».
Cette formation s’inscrit en droite ligne de l’action de l’AGEF concernant la vulgarisation et la promotion du contenu du nouveau code de travail. «C’est ainsi que, rappelle son président, l’association a été le premier organisme à avoir établi et lancé une stratégie de communication concernant le nouveau code, dès sa promulgation. Cette campagne, souligne M. Bachiri, a permis de toucher près de 3.000 personnes. Depuis, un cycle de formation a été lancé avec des groupes de 15 à 20 personnes pour chaque module».
La formation en matière de code de travail est très sollicitée pour les entreprises. En atteste le nombre important des cadres qui ont suivi ce cycle organisé par l’AGEF. Selon Saïd Lamani, formateur et expert en matière de législation de travail, les modules de formation sollicités par les entreprises concernent essentiellement deux grand axes. Les relations individuelles et les rapports collectifs du travail. Dans ces deux thèmes s’inscrivent des formations en matière de contrat de travail dans toutes ses déclinaisons, les obligations du salarié et du chef d’entreprise, la résiliation du contrat et les procédures de licenciement entre autres. Pour ce qui est des rapports collectifs, la formation concerne essentiellement, les conflits de travail, le rôle des syndicats, des délégués du personnel, les conventions collectives ainsi que les modes de règlement des conflits collectifs au sein de l’entreprise. 
Par ailleurs, il y a un peu plus d’une semaine, l’association avait consacré le meilleur DRH. Une première nationale et à l’échelle de toute la région. «Le défi, souligne M. Bachiri étant d’inscrire cette distinction dans la durée et faire de cette initiative un rendez-vous annuel incontournable».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *