Collision entre un train et un minibus à Tanger : Un bilan très lourd

Collision entre un train et un minibus à Tanger :  Un bilan très lourd

De nombreux véhicules pour le transport d’ouvriers empruntent cet endroit

SM le Roi Mohammed VI a tenu à faire part de ses condoléances et sa compassion envers les familles endeuillées, tout en donnant ses instructions aux autorités compétentes pour prendre toutes les mesures nécessaires en vue de leur apporter aide et soutien et aux blessés tous les soins nécessaires.

Les survivants du terrible accident survenu samedi dernier à un passage à niveau à proximité de l’arrondissement de Béni Makada à Tanger peinent à se remettre du choc. Ils se souviennent avoir été, comme chaque matin, à bord d’un minibus pour se rendre à leur travail. Lorsque ce véhicule est entré, plus précisément vers 5 h 15 mn, en collision avec un train de marchandises reliant Tanger au complexe portuaire Tanger-Med. «Le train de marchandises n° 3252 s’est arrêté d’urgence après avoir percuté un minibus de transport qui s’est trouvé immobilisé au milieu du passage à niveau n° 12001 situé entre Dalia et Melloussa», selon un communiqué émis par l’Office national des chemins de fer (ONCF) suite à cet incident.

En se basant sur les premières données communiquées, cet accident, survenu à un passage à niveau gardé, a entraîné la mort de quelque 6 personnes et en a blessé quatorze autres, faisant tous partie des passagers du véhicule. Cette nouvelle hécatombe s’est produite à un endroit emprunté, chaque jour, par un nombre important de minibus pour le transport d’ouvriers et dont la plupart sont dans un état déplorable.

Une fois sur place, les autorités locales et les sapeurs pompiers se sont mobilisés pour faire face à un tel drame. L’équipe des pompiers n’a pas eu la tâche facile, surtout que la plupart des quatorze blessés étaient des femmes et qui ont été extraites presque toutes complètement inconscientes du véhicule endommagé. «Les quatorze blessés ont été transportés à l’hôpital Mohammed V de Tanger, après une intervention immédiate des autorités locales et des sapeurs pompiers. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet incident», font part les responsables de l’ONCF, tout en appelant «à la prudence et au respect de la signalisation routière aux abords des passages à niveau».

Une fois aux urgences de l’hôpital Mohammed V, une équipe médicale s’est mobilisée, à son tour, pour apporter les soins nécessaires aux blessés, dont l’état de l’un d’entre eux a nécessité une amputation de jambe. Alors que l’opération d’identification des six victimes, effectuée à la morgue du même hôpital, a révélé que celles-ci sont issues d’autres villes que Tanger.

Parmi lesquelles, deux victimes sont issues de Khénifra. Les quatre autres sont respectivement de Khémisset, Larache, Kénitra et Sidi Slimane. Les six victimes devaient, selon la même source, être transportées vers la fin de la même journée vers leurs villes respectives. Il y a lieu de citer qu’à la suite de l’annonce de cet accident tragique, SM le Roi Mohammed VI a tenu à faire part de ses condoléances et sa compassion envers les familles endeuillées, tout en donnant ses instructions aux autorités compétentes pour prendre toutes les mesures nécessaires en vue de leur apporter aide et soutien et aux blessés tous les soins nécessaires.

«Le Souverain prendra personnellement en charge les frais d’inhumation et des obsèques des victimes ainsi que les frais de soins des blessés», souligne un communiqué royal.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *