Colonies de vacances : Ouzzine veut poursuivre la réforme

Colonies de vacances : Ouzzine veut poursuivre la réforme

Des journées d’études pour l’évaluation du programme des colonies de vacances 2012 ont eu lieu jeudi à Rabat en présence du ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, et des présidents des associations partenaires. La réunion qui s’est déroulée avec la participation du haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), Abdeladim El Hafi, et du président de la Fédération nationale des colonies de vacances, Mohamed El Kertiti, a également donné lieu à la signature de conventions de partenariat avec les deux organismes. Le but en est de conscientiser et de sensibiliser les vacanciers au devoir de protection de l’environnement et de les former à l’esprit de citoyenneté, ont déclaré les organisateurs. Selon eux, des actions de formation seront menées afin de former les éducateurs et les moniteurs chargés de l’encadrement dans les camps de vacances à la pédagogie de l’enseignement des valeurs citoyennes. Valeurs que le ministre a jugées de «déterminantes dans le contexte actuel et dont l’intériorisation par les générations montantes impose de continuer les réformes pour structurer le secteur». Il a ainsi annoncé que le réaménagement des objectifs de son département et des moyens permettant de les réaliser dans le domaine des «vacances pour tous» sera approfondi suivant 5 grands axes. Mettant en avant l’impératif de bonne gouvernance, il a cité dans l’ordre : le dialogue et la participation pour diagnostiquer les problèmes et leur proposer des solutions, l’infrastructure, l’actualisation du contenu de l’enseignement dispensé, la formation des personnels d’encadrement et le renforcement du partenariat. «C’est là un vaste programme, a-t-il ajouté, mais qui est nécessaire dans le cas d’un domaine qui prépare les citoyens de demain à leurs obligations et à leurs devoirs».
L’un de ces devoirs, celui de la préservation de la nature, a particulièrement été mis en exergue par M. El Hafi qui a dit sa volonté de prêter «toute l’aide et l’assistance requises» afin de sensibiliser les enfants des colonies de vacances au devoir de respect et de protection de la nature. «Où que se trouvent ces colonies, nous serons à leurs côtés», a-t-il déclaré en substance avant d’être pris au mot par le président de la Fédération nationale qui a proposé d’étrenner ce nouveau projet de partenariat dans les provinces sahariennes.
Mohamed El Kertiti a également plaidé la cause de sa corporation en invitant le ministère d’investir davantage en infrastructure, laquelle lui paraît ne pas suffire quantitativement et qualitativement à satisfaire «des besoins grandissants». Il a lancé cet appel alors qu’à fin octobre 2012, selon le ministère, ont été organisés quelque 112.430 camps d’été, 36.066 colonies de proximité, 3.677 réunions linguistiques, 7.720 colonies de jeunes et 42.377 rencontres d’adultes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *