Commémoration du «Printemps berbère» : Une marche kabyle contre le pouvoir algérien

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) a appelé à une marche, le 20 avril courant à Bejaia, en Kabylie (263 km à l’est d’Alger), pour commémorer le 28ème anniversaire du printemps berbère.
Dans une déclaration, lundi lors d’une conférence qu’il a animée à Tizi Ouzou (103 km à l’est d’Alger), le leader du MAK, Ferhat Mehenni, a mis en relief l’importance de cette date «historique» (20 avril 1980), qui reflète «le combat identitaire pour la cause amazighe». Cette date historique marque «la rupture» avec le pouvoir algérien et révèle la prise de conscience de la Kabylie sur son identité berbère, a souligné, M. Mehenni dont les propos sont reproduits mardi par le quotidien El Watan.
Il a ajouté que ces événements ont permis de porter sur la scène internationale «la question kabyle et ses valeurs ancestrales de liberté, de démocratie, de droits de l’homme et de laïcité». Le leader du MAK a, en outre, accusé les autorités algériennes de soumettre la Kabylie, depuis 7 ans, «au durcissement de l’état de siège par l’envoi de renforts militaires, le sabotage économique, les incendies volontaires, l’encouragement des fléaux sociaux, les kidnappings et les rackets».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *