Comment bien débuter la vie à deux

Comment bien débuter la vie à deux

Nombreux couples s’apprêtent à se marier cet été. Une nouvelle vie commence pour les jeunes mariés. Si la vie de couple est faite de moment de partage, de tendresse, d’amour, de complicité , il y a aussi des périodes de crainte, de dispute et de compromis. Alors comment bien commencer une vie à deux ? Les sexologues sont unanimes sur le sujet : la communication est la condition primordiale pour que le couple se développe harmonieusement. (voir encadré). Apprendre à se connaître, être capable de communiquer, de partager ses inquiétudes, ses sentiments sont les ingrédients indispensables pour vivre ensemble sur de bonnes bases comme le souligne le Dr Mustapha Rassi. «Le couple doit apprendre à communiquer. Il est nécessaire de parler pour mieux se connaître et comprendre les attitudes de chacun».
Sur le plan sexuel, les débuts sont souvent synonyme de crainte. «Le premier rapport sexuel est vécu comme un véritable examen. La première fois est caractérisée par un sentiment de crainte et de peur de l’inconnu chez les deux sexes», souligne Dr Rassi. Et d’ajouter: «Les débuts amoureux et l’entrée en sexualité soulèvent plusieurs interrogations liées à l’inexpérience du couple. Les partenaires se trouvent à la fois dans une phase d’excitation et de découverte».
Selon le sexologue, les premiers rapports sexuels sont souvent réduits à la dimension génitale alors qu’il existe deux composantes qui caractérisent la sexualité, à savoir la sensualité et la génitalité. Dans ce cas précis, le comportement sexuel est dirigé seulement vers les organes génitaux.
Par ailleurs, le Dr Rassi relève que le premier rapport sexuel est un échec pour la majorité des hommes. «Le jeune marié est dans une situation où il est envahi par la peur de ne pas être à la hauteur. Et par conséquent, très excité et angoissé, il est confronté au problème de l’éjaculation précoce. Il faut noter que 10% des échecs chez le sexe masculin sont dus à des préliminaires bâclés», précise-t-il. « Chez la femme, on relève l’anxiété liée à la performance qui se traduit par un blocage lors du rapport sexuel. Cette angoisse peut être à l’origine de problèmes de lubrification vaginale que l’on appelle aussi «panne sèche». Cette sécheresse vaginale a pour principale conséquence de rendre le rapport sexuel difficile et douloureux. Parmi les autres problèmes, il faut aussi relever la dyspareunie qui est une douleur vaginale ressentie lors de la pénétration», ajoute t-il tout en faisant remarquer que ces problèmes peuvent être récurrents et se manifestent pendant d’autres rapports sexuels. Se basant sur des statistiques en France, le sexologue note que lors du premier rapport sexuel, le plaisir est présent dans 90% des cas pour les hommes contre 60% chez les femmes tout en relevant que «près de la moitié des femmes estime que la première fois s’est mieux déroulée qu’elle ne l’imaginait».
Alors que doivent faire les jeunes tourtereaux pour bien réussir leur vie sexuelle ? «Le secret est de ne pas réduire l’acte sexuel à la génitalité. Il faut accorder une importance aux préliminaires, à la sensualité, à la vue, au goût. Il faut aussi prendre le temps de découvrir le corps de l’autre», explique Dr Rassi. Ainsi, l’homme doit être à l’écoute de sa partenaire et de son corps et faire en sorte de ne rien lui imposer ce qui serait une erreur dans la mesure où c’est dans le partage des plaisirs que le couple saura décupler son expérience sexuelle et voudra la renouveler régulièrement.

La communication dans le couple
La communication dans le couple est capitale. Pour bien commencer une vie à deux, il faut communiquer, c’est-à-dire faire comprendre et partager ce que l’on ressent , ce dont on a envie. Pouvoir s’exprimer sans être jugé, savoir écouter sans interpréter est l’une des clefs du succès d’un couple épanoui. Il est important de demander à l’autre ce qu’il lui plaît, ce qui lui déplaît, ce qui l’agace. Communiquer c’est aussi être à l’écoute de l’autre, avoir confiance en son partenaire, respecter sa personnalité et surtout être ouvert au dialogue. Atteindre un certain niveau de confiance entre les partenaires, c’est instaurer une grande intimité dans le couple. Il faut éviter les conversations banales et chercher plutôt à créer un véritable dialogue. Il faut aussi bien comprendre que la conversation n’est pas un simple compte rendu des activités qui ont été réalisées durant la journée. Il est important de créer un véritable dialogue. S’il y a quelque chose à dire, il faut le faire dans l’immédiat sans attendre la goutte d’eau qui fera déborder le vase. Se taire est loin d’être la solution. L’objectif de la communication n’est pas d’altérer la personnalité du partenaire, bien au contraire il s’agit de maintenir et renforcer la relation. Bien communiquer dans un couple est la condition sine qua non pour que le couple se développe harmonieusement et que les relations conjugales se vivent de façon agréable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *