Comment l’Asthme se déclenche

Comment l’Asthme se déclenche

Sur le plan de la santé publique, la maladie asthmatique a un retentissement socio-professionnel et scolaire très important estimé à 5 millions de journées de travail perdues par an à cause de l’asthme en France et 25 % des causes d’absentéisme scolaire. Les dépenses pour l’asthme représentent 1% des coûts médicaux totaux des pays développés, 8 milliards de franc français et 6,2 milliards de dollars aux USA. La pollution atmosphérique et santé respiratoire, les allergies alimentaires liées aux crevettes, la place des antileucotriènes dans l’asthme, les allergies oculaires au port des lentilles de contact ainsi que les nouvelles thérapies dans l’asthme de l’enfant sont quelques-uns des thèmes qui seront développés par l’Association marocaine de formation médicale continue en allergologie durant sa session scientifique d’automne à Casablanca les 12, 13 et 14 décembre 2003. Selon un communiqué de l’Association marocaine d’information médicale (Amim), une ère moderne de la prise en charge de la maladie asthmatique est liée aujourd’hui à un nouveau concept qui est la qualité de vie. Car un asthme bien traité et bien suivi permet au patient de mener une vie normale. D’autant plus que les mesures thérapeutiques utilisées de façon appropriée permettent de bien gérer plus de 95% des asthmatiques. Ce concept thérapeutique a été confirmé lors du meeting de l’Association internationale d’asthmologie (interasma 2003), organisé dernièrement à Marrakech, durant lequel le professeur de pneumologie Philippe Devillier (Reims, France), annonce l’avènement d’une nouvelle classe de médicaments contre l’ asthme que sont les anti-leucotriènes. Ainsi, l’augmentation des jours sans symptômes ou sans asthme difficile avec aucune limitation des activités pour le malade et sans réveils nocturnes, perturbant le sommeil de l’asthmatique, tels sont les avantages de la toute nouvelle médication, pour une meilleure maîtrise des processus inflammatoires liés à l’asthme. Ainsi, lors de la maladie asthmatique, secondaire à une agression par des allergènes, il y a sécrétion d’un médiateur appelé leucotriène qui provoque l’inflammation et la constriction des bronches, qui sont à l’origine des principaux symptômes du malade asthmatique et qui empoisonnent sa vie. L’asthme qui est une affection chronique inflammatoire des bronches se caractérise essentiellement par des épisodes récurrents de toux, de sifflements, de constrictions ou oppressions thoraciques et des difficultés respiratoires. Le contrôle de cette pathologie doit être l’objectif primordial de tout traitement. Il s’agit d’éviter la survenue de tout symptôme diurne ou nocturne, d’identifier les facteurs déclenchants pour les éviter ou les contrôler, de surveiller les épisodes d’asthme en utilisant le minimum de médicaments. Un fait important, le traitement de fond de l’asthme est indispensable et il est indiqué chez tous les asthmatiques. Il représente l’ensemble des mesures médicamenteuses et non médicamenteuses prises en dehors des épisodes, permettant la prévention de l’apparition des épisodes d’asthme, la diminution de leur fréquence et de leur intensité. Si le traitement de l’asthme a progressé de façon spectaculaire en 20 ans avec la mise à disposition des corticoïdes inhalés, des agonistes des B2 de longue durée d’action et récemment des antileucotriènes dont l’utilisation quotidienne simple, en un seul comprimé le soir au coucher, permettant au patient de mieux adhérer à son traitement. Par ailleurs, l’éducation du malade asthmatique et de sa famille ou de son entourage voire dans son milieu scolaire ou du travail est aussi importants que le traitement proprement dit et que tout malade souffrant des symptômes de l’asthme doit cibler une qualité de vie optimum en mettant en pratique de façon régulière l’avis de son médecin traitant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *