Commune d’Agadir, l’heure du bilan

Beaucoup de pourparlers cernent la commune d’Agadir, ces derniers temps, surtout avant et après la récente session consacrée au compte administratif. Tant de remous, de bras de fer entre les antagonistes, d’accusations virulentes ont caractérisé cette rencontre. «Cette effervescence qui anime actuellement l’Hôtel de ville s’explique par l’imminence des échéances électorales. Chaque clan s’apprête à faire luire son image de marque.
C’est tout à fait normal, mais qu’on le fasse dans le respect d’autrui, la sérénité et la déontologie», souligne le président du conseil municipal, Mohamed Elbouzidi.
En effet, depuis un bon bout de temps, la commune d’Agadir s’est transformée en un véritable ring de combat sans merci, dans lequel la langue de bois et l’animosité sont de mise. Plusieurs dossiers sont relégués au second plan devant les rixes intestines qui n’en finissent jamais. «C’est malheureux d’en arriver là, à cause des calculs réducteurs et sectaires, alors qu’il est du devoir de tout un chacun d’oeuvrer dans la synergie et la tolérance. Ce qui importe le plus, pour moi, c’est, bien sûr les réalisations et les contraintes auxquelles on fait face,» poursuit M. Elbouzidi.
Cette volonté de dépasser la situation conflictuelle qui prévaut à la commune d’Agadir n’existe point, hélas. Aucune session ne s’est déroulée dans un esprit de civisme et de bon sens. Nombre de projets qui devaient voir le jour, il y a des années, sont bloqués et tardent à se concrétiser. «Malgré ces controverses qui altèrent, certes, l’action de la commune, on est parvenu à achevar pas mal de réalisations, notamment les trois complexes culturels à savoir ceux des quartiers «les Amicales « , « Dakhla » et « Talborjt», indique-t-il.
En ce qui concerne le nettoyage et le ramassage des ordures, nul ne peut nier le niveau encourageant atteint par la commune par rapport aux autres régions du pays, ajoute-t-il. La plage d’Agadir qui constitue une référence non seulement à l’échelle nationale mais universelle, demeure, dit-il, un souci constant auquel est porté un intérêt tout particulier, du fait de l’affluence accrue des baigneurs et visiteurs.
Toutefois, il faut dire que l’équipe actuelle a toujours sombré dans la discorde et la chamaille éhontée, ce qui l’a privée de beaucoup plus d’acquis bénéfiques à la cité et aux citoyens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *