Conférence de presse de Mohamed Benaissa

Dans une déclaration à la presse, Mohamed Benaissa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a indiqué que le Souverain a réitéré la position du Maroc quant à la nécessite d’appliquer les résolutions du Conseil de sécurité et de mettre en oeuvre l’appel du Président George Bush au retrait immédiat des troupes israéliennes des territoires palestiniens occupés et à la préservation de la sécurité du Président palestinien Yasser Arafat.
Concernant l’organisation d’une conférence internationale sur le Proche-Orient, il a indiqué que le Souverain a soutenu cette idée à condition qu’elle soit précédée d’une réunion des ministres des affaires étrangères qui établira l’ordre du jour de la conférence.
SM le Roi a insisté sur la nécessité de la participation à cette conférence du Président palestinien, Yasser Arafat, représentant du peuple et de l’autorité nationale palestiniens, a-t-il ajouté. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a, par ailleurs, indiqué que le Souverain a transmis un message du Président Arafat au Président américain mardi lors des entretiens à la Maison Blanche.
S’agissant des entretiens du souverain avec M. Bush, M. Benaissa a affirmé que les discussions ont porté sur plusieurs questions, notamment la situation qui prévaut en Palestine et les relations commerciales bilatérales.
Il a ajouté que SM le Roi et le Président Bush ont annoncé la création d’une zone de libre échange, faisant du Maroc le cinquième pays lié aux Etats-Unis par ce type de relations distinguées, ce qui permettra, a dit le ministre, d’ouvrir de grandes perspectives devant le développement des échanges commerciaux et d’attirer plus d’investissements américains. Le Maroc compte conclure cet accord dans un délai d’un an, a-t-il précisé.
Concernant la question de l’intégrité territoriale du royaume, a indiqué M. Benaissa, SM le Roi a réitéré l’attachement du peuple marocain à son unité territoriale et souligné la nécessité de trouver une solution politique à ce conflit artificiel. Les deux chefs d’Etat ont également abordé les questions relatives à l’Afrique.
A ce sujet le Souverain a insisté sur la nécessité d’accorder une grande importance aux pays africains et de contribuer à lutter contre les fléaux de la pauvreté, les maladies et la famine et à instaurer la paix, la sécurité et la stabilité dans ce continent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *