Conférence internationale sur la grippe en Afrique

Conférence internationale sur la grippe en Afrique

Les travaux de la 1ère Conférence internationale autour du thème «La grippe en Afrique » (AfriFlu) se sont ouverts, mardi à Marrakech, avec la participation d’une centaine de spécialistes, experts et praticiens venus des quatre coins du monde, notamment de 22 pays d’Afrique. Initiée par l’Association de médecine préventive (AMP), dont le siège se trouve à Paris, en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, «AfriFlu» a pour objectif notamment d’accroître l’échange d’informations en matière d’épidémiologie et de surveillance, renforcer la collaboration entre les systèmes nationaux de notification, identifier les besoins dans l’optique de mieux comprendre l’impact de la grippe et d’évaluer la capacité actuelle de mise en place de programmes de vaccination dans des régions déterminées du continent africain. Cette conférence de deux jours, organisée sous forme de séances plénières, de tables rondes et d’ateliers, est l’occasion pour les participants de discuter des études de cas sur la grippe dans différents pays, notamment au Maroc, en Afrique du Sud et en Côte d’Ivoire, et de présenter des données épidémiologiques de la grippe et de son impact. Elle se veut également une plate-forme de rencontre entre praticiens de la grippe en Afrique et des partenaires internationaux pour analyser l’impact de la grippe en termes de santé publique dans le continent et les options pour lutter contre cette dernière. L’intérêt de ce forum consiste à évaluer les actions entreprises en matière de lutte contre la grippe pandémique (H1N1) et ce qui se fait en matière de lutte contre la grippe saisonnière dans le continent, a confié à la MAP Abderrahmane Ben Mamoun, chef de la Division des maladies transmissibles au ministère de la Santé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *