Confiance des ménages : 51% des Marocains estiment que l’économie nationale est en récession

Confiance des ménages : 51% des Marocains estiment que l’économie nationale est en récession

La confiance des consommateurs marocains s’effrite. C’est ce que révèle la dernière enquête mondiale de Nielsen publiée le mercredi 30 août. L’indice de confiance des consommateurs a continué de baisser au deuxième trimestre 2017 avec un score de 77, soit 8 points de moins qu’au quatrième trimestre 2016. Au deuxième trimestre 2017, 51% des Marocains estiment que l’économie nationale est en récession alors qu’ils n’étaient que 41% au quatrième trimestre 2016. Pour Anas Touzani, directeur général de Nielsen pour la région Afrique du Nord «les principales préoccupations des consommateurs se concentrent autour de la sécurité de l’emploi et des finances personnelles». Selon ce responsable, la génération Y âgée de 21 à 35 ans est particulièrement insatisfaite des options qui se présentent à elle en matière d’emploi.

Au Maroc, les niveaux de confiance ont connu un déclin pour les 3 piliers permettant d’évaluer la confiance des consommateurs, à savoir la confiance dans les perspectives-la sécurité de l’emploi, la certitude qu’il s’agit de la période idéale pour effectuer des achats selon les envies ou les besoins et la confiance dans l’état des finances personnelles. Au niveau de la région Afrique/ Moyen-Orient, les scores de confiance ont augmenté de 5 points depuis le quatrième trimestre 2016 pour atteindre les 88 points. Trois pays de la région ont affiché les meilleurs scores, à savoir les Emirats Arabes Unis avec 110 (augmentation de 2 points), l’Arabie Saoudite avec un score de 98 (augmentation de 4 points) et l’Afrique du Sud avec 78 (augmentation de 1 point). Au niveau mondial, la confiance des consommateurs a montré les signes d’une amélioration continue au deuxième trimestre 2017 avec un score d’indice de 104, c’est-à-dire 3 points de plus qu’au quatrième trimestre 2016. Les marchés asiatiques ont profité des scores de confiance les plus élevés, avec notamment 6 des 10 meilleurs scores d’indice en Asie-Pacifique. On observe la même tendance sur la plupart des marchés étudiés en Europe et en Amérique latine où la confiance est également à la hausse. Malgré un déclin de 4 points depuis le quatrième trimestre 2016, l’Amérique du Nord a affiché un score de 117 et reste donc la première région dans le monde.

En Europe, la confiance des consommateurs a continué à suivre une tendance à la hausse pour le neuvième trimestre consécutif, avec une augmentation de l’indice dans 22 pays sur 33 pour un score régional de 85. Rappelons que l’indice de confiance des consommateurs de Nielsen, mis en place en 2005, est calculé tous les trimestres dans 63 pays afin de mesurer les perceptions en matière de perspectives d’emploi locales, les finances personnelles, les intentions de dépenses immédiates et les problèmes économiques connexes des consommateurs du monde entier. Les niveaux de confiance des consommateurs supérieurs ou inférieurs à une référence de 100 reflètent respectivement un niveau d’optimisme et de pessimisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *