Conseil des ministres arabes des Affaires sociales : Nécessité d’une feuille de route arabe dans le développement social

Conseil des ministres arabes des Affaires sociales : Nécessité d’une feuille de route arabe dans le développement social

Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité a plaidé, dimanche au Caire, pour des partenariats bilatéraux et multilatéraux en vue de relever les défis liés au développement social dans la région arabe. Mme Skalli, qui présidait le Conseil des ministres arabes de l’action sociale, a insisté sur «la nécessité d’échanger les expériences fructueuses des pays arabes dans ce domaine» et «l’adoption de programmes et de stratégies communes permettant de relever les défis de la mondialisation». Elle a aussi mis l’accent sur le rôle de ces stratégies dans l’édification de sociétés arabes cohérentes et développées dans tous les domaines, qui puisent leur force dans les principes d’égalité des chances et d’équité sociale. Lors de la réunion à laquelle a assisté l’ambassadeur du Maroc au Caire et son délégué permanent auprès de la Ligue arabe, Mohamed Faraj Doukkali, la ministre a rappelé le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI au 1er Sommet économique et social du Koweït en 2009 et qui appelle la nation arabe «à faire du développement une véritable locomotive pour assurer l’unité et la prospérité du monde arabe et afin de conforter sa posture sur l’échiquier international». Mme Skalli a relevé que malgré les réalisations accomplies dans le domaine du développement humain, le monde arabe fait face à des défis relatifs. Elle a appelé à l’adoption de réformes profondes des systèmes éducatifs et pédagogiques et à la lutte contre le chômage, notamment parmi les jeunes, ainsi que la garantie d’une intégration sociale et éducative des personnes vivant dans une situation difficile et l’amélioration et la rationalisation des modes de gestion et de gouvernance. Mme Skalli a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de mettre en place une «feuille de route arabe dans le domaine du développement social», qui sera soumise au 2è sommet arabe économique et social, prévu à Charm El Cheikh en janvier prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *