Consolidation de la gestion du secteur de la santé dans l’Oriental

Un exposé sur les conditions relatives à la participation aux offres se rapportant aux marchés financés dans le cadre du programme MED a été présenté, lundi soir à Oujda et ce, lors d’une réunion avec un groupe d’entrepreneurs et des représentants du secteur de la santé publique, qui a été tenue sous la présidence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la province.
Cette rencontre visait la sensibilisation des entrepreneurs de la région sur les procédures et les conditions techniques, financières et administratives ainsi que sur les documents nécessaires à la soumission d’offres pour la réalisation de projets concernant le secteur de la santé dans la région de l’Oriental, sous la supervision du ministère de la Santé publique et financés par l’Union européenne dans le cadre du programme MEDA.
Ces projets portent sur l’aménagement et la réhabilitation de 19 centres de santé, dont quatre dans la préfecture d’Oujda-Angad et les autres dans les provinces de Berkane (3), Taourirt (1), Jrada (4), Nador (3) et Bouârfa (4).
Ces projets, dont l’ouverture des plis s’y rapportant est prévue pour le mois de Mars prochain, entrent dans le cadre du « projet de consolidation de la gestion du secteur de la santé dans la région de l’Oriental », qui s’étend sur la période 2000-2004, avec un coût global de 22,6 millions euros, dont 20 millions euros à titre de don de l’Union européenne et le reste représentant une contribution du gouvernement marocain.
Ces projets visent l’amélioration de la situation sanitaire des habitants et la réduction des disparités existantes entre les provinces ciblées, la consolidation de la politique de régionalisation, l’amélioration du rendement et de l’efficience du système de santé et de la qualité des services, tout en optimisant la gestion des ressources financières et humaines du secteur.
Le wali de la région a incité les entrepreneurs à faire preuve d’efficacité, d’esprit d’initiative et de citoyenneté lors de la phase d’offres, comme par une bonne exécution des marchés remportés, et dans les délais fixés, ce qui y va du développement de l’entreprise et de la dynamisation de l’économie locale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *