Contrôle de médicaments: Le Laboratoire national brille

Contrôle de médicaments: Le Laboratoire national brille

En matière de contrôle des médicaments, le Maroc fait bien les choses et c’est le Conseil de l’Europe qui en atteste. En effet, le Laboratoire national vient de se voir attribuer une distinction unique à l’échelle du continent africain et de la région MENA, qui n’est autre que l’attestation d’accréditation selon la norme de qualité internationale ISO 17025.

Après 2007 et 2011, le couronnement des efforts du Laboratoire national de contrôle des médicaments du ministère de la santé continue. Il vient de recevoir en effet, et pour la troisième fois, l’attestation d’accréditation ISO 17025. Attribuée par la Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé (DEQM-(organe du Conseil de l’Europe, ndlr), cette attestation confirme «la place du Laboratoire nationale de contrôle des médicaments, en tant que membre du réseau européen des laboratoires officiels de contrôle des médicaments (OMCL). Cette distinction est unique à l’échelle du continent africain et de la région MENA», apprend-on dans un communiqué du ministère.

Créé en 1969, ce laboratoire a pour vocation principale l’assurance de la qualité du médicament au Maroc ainsi que l’accès des citoyens à des produits de santé de qualité. «Il permet à notre pays de se prémunir contre le fléau des médicaments contrefaits que connaissent de nombreux pays», précise le porte-parole du ministère selon qui, cette reconduction de la certification ISO 17025 ne fait que confirmer «les efforts déployés par le ministère de la santé dans le cadre de l’application de la politique du médicament».

Il est à préciser que cette politique nationale de médicament devrait en principe assurer à la fois leur disponibilité sur le territoire national et veiller au respect des normes de  qualité de production, de distribution et de commercialisation du médicament.

C’est justement dans ce volet qu’intervient le Laboratoire national qui permet à l’industrie pharmaceutique nationale d’exporter les médicaments fabriqués au Maroc vers plusieurs pays d’Europe, d’Amérique du nord, et nombreux pays du Moyen-Orient.

Ladite politique du médicament est adoptée en vue de procéder à une baisse des prix de plusieurs médicaments pour qu’ils soient accessibles à la population dans la perspective d’une nouvelle baisse des prix des dispositifs médicaux, dont une loi spécifique a été promulguée cette année et dans le cadre de laquelle des baisses ont été appliquées sur le marché marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *