Contrôle sanitaire à Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Plus de 9 tonnes de produits impropres à la consommation saisies

Contrôle sanitaire à Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Plus de 9 tonnes de produits impropres  à la consommation saisies

Les contrôles de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) se poursuivent.

A cet effet et au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ces opérations ont permis de saisir et de détruire, pendant les deux semaines qui ont précédé le mois de Ramadan, plus de 9 tonnes de denrées impropres à la consommation. Pour l’ensemble de ces actions de contrôle menées au cours de ces deux semaines dans la région,  plus de 28 inspecteurs (ingénieurs, vétérinaires et techniciens) relevant de l’Office «ont été mobilisés partiellement ou à plein temps avec tous les intervenants dans le cadre des commissions provinciales mixtes», selon un communiqué émis dernièrement par sa direction régionale.

La même source fait part que les services d’inspection de ladite direction ont procédé, toujours au cours de ces deux semaines, à la saisie et la destruction de 7,84 tonnes de préparations sucrantes, qui sont parmi les produits les plus consommés pendant le mois de Ramadan dans cette région. Ils ont permis par des opérations similaires de contrôle à écarter du marché d’autres denrées impropres à la consommation. Il en résulte plus précisément la saisie et la destruction de «produits de la pêche (1,04 tonne), de produits de pâtisserie (905 kg), de farines (96 kg), de lait et produits laitiers (54 kg), de viandes (226 kg), de fruits secs (41 kg), d’huiles végétales (41 litres), de  conserves végétales (71 kg), de viandes blanches (51 kg), de jus (11 litres) ainsi que 1.500 œufs et divers autres produits alimentaires», poursuit le même communiqué.

Au total, quelque 279 sorties ont été effectuées sur le terrain par les brigades de contrôle de l’ONSSA au niveau du marché local. Elles ont permis l’établissement de «16 procès-verbaux de prélèvements d’échantillons aux fins d’analyses et 4 procès-verbaux de constatations directes d’infraction», tient à préciser la même source.
Au niveau de la direction du contrôle et de la qualité au port Tanger-Med, l’ONSSA a procédé à travers ses services compétents au traitement de quelque 9.691 tonnes de produits alimentaires importés. Ces opérations de contrôle ont permis de refouler «125 tonnes de dattes impropres à la consommation et 7,8 tonnes de crèmes glacées à étiquetage non conforme», ajoute le même communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *