Convention de projet d’assainissement

Une convention de financement à long terme d’un montant de 2,2 milliards de dirhams a été signée, lundi à Rabat, entre la REDAL, gestionnaire des services de distribution d’électricité, d’eau potable et d’assainissement liquide à Rabat et Salé et un groupement financier constitué de six grandes banques marocaines. Il s’agit de la Banque Marocaine du Commerce Extérieur (BMCE-Bank), de la Banque Marocaine du Commerce et de l’Industrie (BMCI), du groupe Banques populaires, du Crédit du Maroc, de l’Union Marocaine des Banques et de la Banque Commerciale du Maroc (BCM).
Le président de la REDAL, M. Olivier Dietch, a souligné, lors de la cérémonie de signature, que ce financement assure les ressources financières nécessaires à la REDAL pour poursuivre la mise en oeuvre du programme d’investissement dans les domaines de distribution d’électricité, d’eau potable et d’assainissement liquide.
Cette opération de financement par le secteur privé d’un programme d’infrastructures publiques dans le secteur de l’environnement est la plus importante au Maroc, a relevé M. Dietch, soulignant qu’elle vise notamment la généralisation de l’accès aux services des populations défavorisées.
Cette opération vise également le financement de la dépollution du littoral atlantique et de l’oued Bouregreg, l’extension et le renforcement des réseaux d’électricité, d’eau potable et d’assainissement liquide et la sécurisation de l’alimentation en électricité et en eau potable, ainsi que la modernisation et l’amélioration de la qualité des services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *