Coronavirus : Le Souverain ordonne le rapatriement d’une centaine de Marocains bloqués à Wuhan

Coronavirus : Le Souverain ordonne le rapatriement d’une centaine de Marocains bloqués à Wuhan

La menace à l’international n’est pas «modérée» mais «élevée» selon l’OMS

Bien que l’OMS juge la menace «élevée», celle-ci n’a pas déclenché une alerte sanitaire internationale. En effet, elle ne considère pas que l’épidémie constitue une «urgence de santé publique de portée internationale».

Le nouveau coronavirus qui a déjà fait 106 morts et contaminé plus de 4.400 personnes en Chine poursuit sa progression. Une cinquantaine d’autres malades a été répertoriée dans le reste du monde, et une douzaine de pays a été atteinte par le virus, de l’Asie et l’Australie à l’Europe et à l’Amérique du Nord. Un premier cas de contamination a été confirmé lundi en Allemagne, qui devient le deuxième pays touché en Europe après la France. Plusieurs pays dont le Maroc, les Etats-Unis, la France et le Japon s’organisent pour évacuer leurs ressortissants de Wuhan, épicentre de l’épidémie. SM le Roi Mohammed VI a présidé, lundi 27 janvier, au Cabinet royal, une séance de travail consacrée à la situation des citoyens marocains se trouvant dans la province chinoise de Wuhan, mise en quarantaine par les autorités chinoises à cause du coronavirus, indique un communiqué du Cabinet royal. SM le Roi a ainsi ordonné de rapatrier la centaine de ressortissants marocains, essentiellement des étudiants, se trouvant actuellement dans cette province.

Le Souverain a également ordonné que toutes les mesures sanitaires soient prises au niveau des moyens de transport aérien, des aéroports et la mise en place d’infrastructures d’accueil spécifiques. Le chef de gouvernement, les différents responsables, chacun dans son domaine de compétence, ont été chargés d’assurer le suivi.

Deux numéros verts pour les Marocains de Hubei

Le ministère chinois des affaires étrangères a mis à la disposition des Marocains résidant dans la province de Hubei deux numéros verts pour solliciter l’assistance, notamment en ce qui concerne la distribution de nourriture, d’eau et des médicaments. C’est ce qu’a annoncé lundi l’ambassade du Maroc à Pékin dans un communiqué. Il s’agit des numéros 02787122256 / 02787811173, joignables 24/24. Le ministère chinois des affaires étrangères a informé l’ambassade du Royaume de cette mesure lors d’une réunion tenue avec des ambassades et des organisations internationales accréditées à Pékin pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus qui frappe certaines régions du pays. Les universités de la ville de Wuhan ont également commencé la distribution gratuite de nourriture et d’eau au profit des étudiants, y compris ceux de nationalités étrangères résidant dans les campus universitaires.

Pour rappel, dimanche, le gouvernement de la République Populaire de Chine avait indiqué avoir pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité, la santé et le bien-être des ressortissants marocains résidant en Chine, notamment dans la ville de Wuhan et dans la province de Hubei.

OMS : «Menace élevée au niveau international»

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait estimé que le risque lié au coronavirus était «très élevé en Chine, élevé au niveau régional et modéré au niveau international». Mais il s’agissait en fait d’une erreur de formulation. Celle-ci a reconnu cette erreur le lundi 27 janvier. Ainsi, la menace à l’international n’est pas «modérée» mais «élevée», rectifie l’OMS dans son dernier rapport diffusé dans la nuit de dimanche à lundi. Bien que l’OMS juge la menace «élevée», celle-ci n’a pas déclenché une alerte sanitaire internationale. En effet, elle ne considère pas que l’épidémie constitue une «urgence de santé publique de portée internationale». L’OMS n’a jusqu’ici utilisé ce terme que pour de rares cas d’épidémies requérant une réaction mondiale vigoureuse, dont la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola, qui a touché une partie de l’Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016 et la République démocratique du Congo depuis 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *