Courrier des lecteurs : À propos des « épiphénomènes »

Courrier des lecteurs : À propos des « épiphénomènes »

A mon avis et sans chauvinisme stérile, je soutiens que notre marocanité, aujourd’hui se mesure au degré de notre attachement à notre intégrité territoriale, car de cet attachement dépend notre intégrité tout court.
Nous devrions donc demander aux épiphénomènes de déclarer franchement leur degré d’attachement à notre pays.
Demander au prince "rouge et vert" (tiens ce sont les deux couleurs du Drapeau marocain), est-ce qu’il se considère toujours marocain, dans ce cas nous lui disons que ce n’est pas le moment de donner aux ennemis de notre pays des moyens fallacieux pour nous détruire car tels sont leurs objectifs, la contestation de la marocanité de notre Sahara n’est qu’un prétexte pour nous mettre à genoux. S’il décide de ne plus être marocain, libre à lui, bien que ce serait déshonorer la mémoire de son grand-père, son père et son oncle qui ont subi les affres de la déportation pour que ce pays recouvre son indépendance. En tout cas s’il se déclare non marocain, nous saurons au moins à quoi nous en tenir.
Demander à Mme Nadia son avis et celui de son père sur notre intégrité territoriale ainsi que leur position vis-à-vis des dirigeants d’Alger. Si elle est mue par les mêmes sentiments que l’écrasante majorité des Marocains, je lui dirai que ce n’est nullement le moment de régler ses comptes, et qu’en tant que mouslima ,elle devrait être au-dessus des rancoeurs pour ne pas faire le jeu de nos ennemis ou de ceux qui veulent pêcher en eaux troubles.Si elle est contre notre intégrité territoriale, alors il n’y a plus à discuter avec elle et il vaut mieux qu’elle de l’autre côté de la frontière Est, on saura ainsi à quoi nous en tenir.
À mon avis, quel que soit le niveau intellectuel d’un Marocain qui ne comprend pas que les dirigeants algériens visent notre étouffement et notre encerclement par le Sud, l’Est et le Nord pour nous soumettre à leur dictat,est un marocain soit il est naïf soit totalement inconscient. À preuve que toute nouvelle recrue dans l’armée algérienne doit tout d’abord prêter serment de se venger des Marocains dès que le moment est jugé propice par leur armée.Si face à cette haine, on continue à espérer un changement d’attitude et à se faire des illusions, alors notre crédulité est un cas désespéré.
En tout état de cause, il faut se rappeler ce qu’a dit SM le Roi: "le Maroc est dans son Sahara et le Sahara est dans son Maroc". Je ne sais pas si nos ennemis ont bien saisi la subtilité et la portée de ces paroles. À mon humble interprétation, cela veut dire simplement qu’il s’agit d’une fusion inaltérable et d’un corps dont on ne peut dissocier un membre sans l’estropier.

Mohamed Regragui

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *