Courrier des lecteurs : Contre la normalisation avec la médiocrité

Les moyennes des notes en mathématiques et en français tournent autour de 3/10. Beaucoup sont reçus avec quelques dixièmes, soit 0,1 ou 0,5. En arabe, grâce à l’éducation islamique, elles s’élèvent avec à peine 5/10. Ce qui permet aux enfants d’avoir la moyenne salvatrice pour passer au collège en grand nombre ce sont les notes trop gonflées des deux contrôles continus trimestriels.
Sans nulle exagération, nos enfants après six ans d’études et plus, à l’école primaire publique, ils ne savent ni lire ni écrire correctement.
Ils ne sont pour ainsi dire pas à même de comprendre un message écrit ni en rédiger un. Ils sont presque nuls en matière de communication écrite censée faire la différence entre un lettré et un illettré. Il en est de même des mathématiques. Nos enfants restent bouches bées devant un simple problème de calcul. Ils ne peuvent en déchiffrer les données ni comprendre le sens de la question posée. Les 6% de nos enfants à l’école privée sont-ils mieux lotis??? Je l’espère, mais je n’en sais rien. Pour le plus grand intérêt de la nation, la presse a le devoir d’aller  chaque année voir les notes des examens de plus près, et d’en faire état au grand public. C’est ainsi que les responsables seront pour de bon des responsables. Sans compte à rendre, l’on finit par normaliser avec la médiocrité au détriment de la jeunesse dont dépend l’avenir de notre très beau pays.

Mustapha Benhammou

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *