Courrier des lecteurs : Lettre ouverte à Habib El malki

A Monsieur le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur «Où est l’ancienneté dans l’application du décret d’avril 2003?»
Je suis institutrice de langue arabe à l’école Al Ahbass à Rabat, mon cas est comme celui d’un certain nombre d’instituteurs, nous souffrons de la procédure très, très lente dans l’application du décret du mois d’avril 2003 qui nous permet de passer de l’échelle dix (10) à l’échelle onze (11) par ancienneté et surtout pour les instituteurs qui ont une licence qui datent de 1983. C’est une sous-estimation et marginalisation des instituteurs, sinon pourquoi cette manière de traiter leurs dossiers.
Par contre s’il s’agissait de l’enseignement supérieur ou d’autres cadres, il y a des bonus et des augmentations de salaire qui passent très, très vite.
Par ailleurs, le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur s’est engagé pour qu’aucun examen n’aura lieu pour passer de l’échelle dix (10) à l’échelle onze (11) avant d’aborder les cas de ceux qui passent par ancienneté, mais malheureusement il n’a pas tenu sa promesse. Notre ancienneté est devenue ancienne.»

• Naima Ouayach

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *