Courrier-des-lecteurs : Ne tirez pas sur l’imam !

Tout d’abord, je trouve que c’est une très bonne idée de mentionner vos adresses mail. Cela nous permet, à nous les lecteurs, de réagir à vos propos et de vous adresser directement notre avis.
Je souhaiterais, si vous le voulez bien, commenter votre article paru sous le titre : «pourquoi l’imam a pété les plombs?». Soyons logiques et raisonnables. Nous voulons tous lutter contre les intégristes, mais j’ai la nette impression que vous combattez l’Islam et non les islamistes. La vraie controverse aujourd’hui est la politique gouvernementale du Maroc pour son développement économique.
Le Maroc doit se développer de toute urgence, et par n’importe quel moyen, sinon il est destiné à disparaître face à la mondialisation. Pour cela, il doit suivre le modèle des pays développés afin de rattraper au plus vite le retard des décennies précédentes. Mais les pays développés ne sont pas musulmans, et le Maroc n’arrive pas à se tracer une stratégie de développement tout en gardant son identité musulmane. Il n’y arrive pas pour 2 raisons principales :
• D’abord, il y a une guerre mondiale et déclarée contre tous les pays musulmans. Donc, si le Maroc cherche ouvertement à défendre les principes de l’Islam sur son territoire, il sera tout de suite visé par les USA et sera le prochain Irak sur la liste de Bush. Donc, la stratégie de la religion au Maroc est influencée par les enjeux politiques.
• 2ème raison : Les boîtes de nuit, cabarets, piscines, la prostitution, les franchises internationales de prêt-à-porter de petite lingerie, … constituent indéniablement pour le Maroc des ressources économiques importantes qu’il ne peut bannir à cause de la religion, sachant pertinemment, et il ne faut pas se mentir, sinon il faut aller relire et comprendre le Coran, que tout cela est strictement interdit par l’Islam. Donc, la stratégie de la religion au Maroc est également influencée par des enjeux économiques.
C’est ainsi que le Maroc cache cette controverse, ou se cache plus exactement, en parlant de tolérance, un mot très à la mode mais qui ne veut rien dire, ou qui voudrait dire peut-être : fermez les yeux sur la religion car nous devons nous développer !!!
Je pense que nous, jeunes Marocains conscients, nous devons laisser de côté les propos du gouvernement qui parle de tolérance à cause des enjeux politiques, sachant que ces propos sont destinés uniquement à la scène internationale, et que nous devons travailler intelligemment pour le développement économique et durable de notre pays (en s’attaquant à des secteurs économiques telle que l’industrie) sans que cela altère notre religion qui est notre essence d’être. Aujourd’hui, le Maroc encourage le libertinage en croyant défendre les droits de l’Homme alors que les droits de l’Homme c’est le respect de soi et le respect de l’autre. Pensez-vous réellement qu’une femme à moitié nue dans la rue se respecte ou vous respecte ? Ce pauvre Imam que vous visez n’a fait que dénoncer les horreurs que nous voyons tous les jours dans ce Maroc que nous aimons.
Et sachez que : – La réputation du Maroc dans les pays du Moyen-Orient : prostitution et sorcellerie – La réputation du Maroc dans les pays de l’Occident : terrorisme et intégrisme
Quelle controverse !!! A méditer, SVP…

• Kenza Kabbaj
Une femme tolérante

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *