Courrier des lecteurs : ONCF : Accident de travail mortel à Kénitra

Il s’agit de l’encadrant Tijani Salmouni qui était en train de réparer la toiture d’une locomotive de série e 1250 soudain il est pris par une électrocution causée par un courant électrique de haute tension 3000 volts au moment où il était concentré sur son travail. Une question majeure se pose : où sont les précautions prises pour protéger la sécurité et la santé des employés?
Après avoir reçu l’information par les cheminots de Kénitra, tous les cheminots du Royaume ont vécu un deuil douloureux et surtout les plus proches de la famille et les amis de l’atelier ainsi que ceux du secteur syndical.
Maintenant on se demande qu’elle est la réaction de la direction générale à l’encontre de cet accident?
Cet accident, qui a pesé lourd sur la totalité du personnel comme son précédent qui a coûté la vie à M. Elayadi à Marrakech l’année dernière ainsi que celle d’un employé du service caténaire à Mohammedia, pose une question sur le plan prévisionnel de la direction générale qui intéresse la qualification du matériel et des infrastructures sans penser à la situation critique du social et du niveau de vie des salariés et surtout les catégories des collaborateurs et encadrants.
En cette douloureuse circonstance, l’ensemble des cheminots présente ses vives condoléances à la famille et à tous les proches de la victime et “Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons”.

Mohamed Mahjoubi
 Membre du bureau fédéral de la FDR /UDT

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *