Courrier des lecteurs : Pour un axe Rabat-Nouakchott-Dakar

Bonjour, j’ai lu sur le Net votre billet sur les relations Maroc-Sénégal et je partage totalement votre analyse. La géographie est, comme on le sait, têtue et elle est là pour nous signifier que le seul ensemble viable pour notre pays est la façade atlantique, et, partant la Mauritanie et le Maroc. L’Histoire est également têtue.
Elle nous apprend que le Maroc a toujours eu des relations politiques économiques et religieuses avec le Sud et que les populations de cette région suivaient le sens Nord/Sud. La seule fois ou il y avait des déplacements Est-Ouest, c’est quand l’Algérie a kidnappé une partie de notre population pour les parquer à Tindouf avec le début du conflit saharien. Ce trait de l’Histoire a été renforcé quand l’Algérie a été colonisée pendant des siècles par les Turcs. Après l’échec de l’UMA, nous, Marocains, sommes convaincus que la région la plus viable est l’axe Rabat-Nouakchott-Dakar.
Cette région est bien évidemment complémentaire à l’Union maghrébine. Elle offre au Maroc un attrait compétitif que n’ont ni les Algériens, ni les Tunisiens: une façade atlantique en face des USA, un membre de l’Union Européenne voisin que sont les Iles canaries via l’Espagne et disposant d’un marché économique et touristique d’importance. Cette région est un mélange séculaire de races entre Arabe et Africain, alors que l’UMA se dit arabe au moment où au moins la moitié de notre population est berbère.
Au-dessus de tout, le Maroc a toujours exercé une influence notable et un attrait naturel pour la région. En un mot comme en mille, les autorités de notre pays doivent dorénavant créer une zone économique viable qu’on pourrait appeler » l’Union du Nord Ouest africain » (UNOA) et qui regrouperait le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal comme pays fondateurs. Cette union ne doit en aucun cas être opposée à l’UMA, mais en être complémentaire. Il va de soi que son prolongement naturel serait les pays du Nord, à savoir l’Espagne et la France…

• Ahmed Faouzi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *