Courrier des lecteurs : Sauvez nos enfants de leurs mâchoires

Courrier des lecteurs : Sauvez nos enfants de leurs mâchoires

Voici les faits: installée sur la plage pendant que mon mari ma fille et son amie jouaient au bord de la mer, lorsque je remarque l’arrivée progressive de jeunes hommes "trainés" par des pitbulls.
Il y en avait au moins 4.
Soudain, deux de ces jeunes ont provoqué un combat entre chiens, et l’incident a été déclenché.
Un pitbull mordant la face de l’autre ne voulant pas le lâcher, le sang qui coulait, au moins quatre personnes de chaque côté essayaient de détacher les chiens mais rien à faire. Les autres pitbulls, à leur tour, aboyaient. C’était la panique totale sur la plage.
Ils ont dû les trainer vers la mer, leur plonger la tête sous l’eau pour qu’ils étouffent et qu’enfin le pitbull veuille bien lâcher la "gueule" de l’autre dont coulait le sang sans arrêt.
Les maîtres-nageurs en bons spectateurs, n’ont pas bougé le petit doigt. On leur a demandé d’avertir la police mais ça ne semblait pas trop les choquer.
Quelques secondes après ce premier incident, un jeune homme essayait de provoquer un pitbull, alors que deux autres tentaient de réessayer le spectacle avec deux autres pitbulls. On a failli assister au même spectacle, mais cette fois-ci la victime serait un être humain.
Comme vous le savez, les pitbulls sont une race interdite.
Ce sont des chiens de combat qui ne lâchent leur proie que lorsque celle-ci est morte.
Pire encore sur une plage, où les enfants ou même les adultes sont censés jouer en toute tranquilité, ils risquent la paralysie ou la mort.
Je vous demande, à vous journalistes, de bien vouloir réveiller un peu les consciences, faire bouger les choses afin que ce genre d’incident ne se reproduise plus.
C’est grâce à votre métier que nos enfants pourront être protégés.
Mes vifs remerciements pour l’étude de ce témoignage, et je reste à votre disposition pour plus de renseignements.
Salutations distinguées

Loubna Kherraji

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *