Courrier des lecteurs : Silence, on christianise !

J’ai lu votre article sur la christianisation avec beaucoup d’attention et voici mes réflexions: Je suis une partisane fervente de la liberté de l’être humain. Je crois, du plus profond de mon être, que chaque homme ou femme est libre de choisir sa croyance ou son incroyance, et aussi de changer d’opinion, si sa vie l’y amène. Cela veut dire que, pour moi, un athée peut se convertir au Christianisme ou à l’Islam, qu’un musulman peut se convertir au christianisme ou devenir athée, etc… Je sais que, pour les Musulmans, l’apostasie est une abomination. Mais je pense qu’elle ne concerne que Dieu : Laissons l’apostat et Dieu face à face, cela ne concerne qu’eux deux. Mais ceci ne concerne que les adultes, capables de réflexion. Ce qui se passe à cet orphelinat d’Aïn Chok me révolte profondément et me rappelle une des époques les plus sombres de l’Histoire de l’Europe, celle du nazisme : des Juifs avaient confié leurs enfants à des institutions catholiques, pour leur sauver la vie. Certains enfants furent endoctrinés dans la religion chrétienne, comme les enfants d’Aïn Chok, et ne furent pas rendus aux rescapés de leur famille. Jouer avec la protection d’un enfant pour lui inculquer une religion étrangère à sa tradition est ignoble, en Europe comme au Maroc. J’espère que le gouvernement marocain réagira mais, problème essentiel : Qui pourra prendre la place de ces "missionnaires" américains pour s’occuper des gosses ? Les mettre à la rue ne me semble pas la meilleure solution. Alors : jeunes Marocains chrétiens, ou enfants des rues musulmans, promis, tôt ou tard, à la prison, ou ?????????? Je me permets ces dernières remarques parce que j’aime le Maroc. "Qui aime bien, châtie bien." Amitiés.

Françoise De Smet
   Liège – Belgique

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *