Couscous des générations

La population de Sidi Bernoussi, des artistes, des sportifs et d’autres personnalités ont été au rendez-vous, vendredi dernier, avec le « couscous des générations », organisé par l’association « Alliance Jeunesse Sidi Bernoussi », nouveau maillon du réseau maillage, présidé par Ahmed Ghayet. La rencontre a été marquée par un climat familial, le bon voisinage, l’esprit de solidarité et d’entraide entre les jeunes du quartier. Autour du couscous, tradition séculaire dans la société marocaine, plat familial par excellence, les jeunes de Sidi Bernoussi ont débattu des problèmes de leur quartier, notamment la jeunesse et les obstacles qui entravent son parcours vers l’avenir.
Il faut dire que les associations des quartiers permettent aux jeunes de mettre un terme à l’oisiveté et le désœuvrement qui conduisent directement à la marginalisation et la dérive. Ce cadre associatif de proximité permet également aux jeunes de prendre en main l’avenir de leur quartier. « Le but de créer les associations des jeunes, en particulier dans une grande ville comme Casablanca, est de combattre la délinquance, la débauche, l’immigration clandestine…Les évènements tristes du vendredi 16 mai ne doivent pas nous décourager. Il ne faut pas laisser les jeunes seuls », a souligné Ahmed Ghayet, président du réseau Maillage. Il est vrai que l’encadrement et l’accompagnement des jeunes, relève de demain, permettent d’éviter plusieurs dérives et d’évoluer dans une atmosphère marquée par le sens de la responsabilité, la tolérance.
Il est à souligner que des artistes, sportifs et personnalités ont tenu à participer au couscous des générations, notamment le gouverneur de Sidi Bernoussi, Hassan Bentarek, Mustapha El Haddaoui, Omar Sayed et Naïma Lemcherki.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *