Couverture AMO : Conditions, bénéficiaires et maintien du droit

Couverture AMO : Conditions, bénéficiaires et maintien du droit

L’Assurance-maladie obligatoire (AMO) a été instituée pour garantir l’égalité dans l’accès aux soins de la santé à toute la population  avec le principe de prise en charge collective et solidaire des dépenses de la santé.

  Aujourd’hui, l’AMO gérée par la CNSS au profit des travailleurs salariés du secteur privé couvre une population large représentée par les assurés et leurs ayants droit, à condition qu’ils ne soient pas bénéficiaires à titre personnel d’une assurance de même nature, à savoir : le (s) conjoint (s), les enfants à charge âgés de 21 ans au plus, les enfants à charge non mariés âgés de 26 ans au plus et poursuivant des études supérieures ainsi que les enfants handicapés à charge, et ce sans limite d’âge.

Le droit à l’AMO est ouvert au salarié, suite à l’accomplissement de 54 jours de déclaration pendant une période de six mois au plus et avec paiement effectif des cotisations y afférentes. Pour les pensionnés, le montant minimal d’une pension principale ouvrant droit à l’AMO est de 1.000 DH par mois. Aussi, l’AMO-CNSS garantit le maintien de la couverture médicale pour : le salarié en cas de cessation d’activité pendant une période de 6 mois ; l’ex-conjoint de l’assuré, en cas de dissolution du lien de mariage, s’il ne bénéficie pas à titre personnel d’un régime d’assurance-maladie, et ce pendant une période d’une année ; les ayants droit de l’assuré décédé (conjoint(s) et/ou enfant(s) survivant(s)) qui ne bénéficient d’aucun autre régime d’assurance-maladie, et ce pendant une période de deux années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *