Crime de Hay Hassani : L’accusé arrêté

Crime de Hay Hassani : L’accusé arrêté

Pas moins d’une trentaine d’heures après la découverte macabre des restes humains à Hay Hassani, les éléments de la police judiciaire préfectorale sont arrivés à mettre la main sur le coupable de cet horrible assassinat. En effet, selon des sources judiciaires, l’auteur du crime a été arrêté mercredi dernier. Après d’intenses investigations, les enquêteurs soupçonnaient un certain Abdelmoula, la trentaine, habitant le même quartier que la victime. Tailleur de son état et ex-soldat, il est divorcé et père de deux enfants.  Pour élucider l’affaire, ils l’ont mis sous surveillance permanente. Ainsi, il s’est avéré qu’il est le coupable et sa maîtresse Aïcha était au courant de son crime. Complice ou pas ? Aucune information n’a filtré pour le moment. Concernant le mobile de ce crime, il serait passionnel, explique une source policière sans donner d’autres détails.
Après son arrestation, il a avoué avoir commis ce meurtre avant d’expliquer à la police la manière avec laquelle il l’a assassinée. Selon la même source, l’accusé aurait tué sa victime, découpé en morceaux et jeté les différentes parties de son corps dans différents lieux pour égarer les enquêteurs.
En effet, les membres supérieurs de la victime ont été retrouvés dans un sachet en plastique blanc jeté dans une poubelle déposée entre les quartiers Al Amal et Attaâoune,  son tronc dans un coin au Saâda, connue communément sous le nom de «Souk Mina», juste derrière le commissariat de police de Hay Hassani-Aïn Chok, alors que sa tête et les deux jambes dans un puits situé un peu plus loin de la plage, entre Sidi Abderrahman et la résidence Nouzha. Un autre sac contenant des restes du corps a été retrouvé au douar Lahrichate, route Moulay T’hami, à Dar Bouâzza.
Ensuite, les enquêteurs ont emmené le coupable jeudi matin aux lieux indiqués et ont déterré les sacs contenant les restes humains.
De prime abord, ils remarquent que la tête présente quatre grandes blessures et deux brûlures au niveau de la nuque.
Ainsi, la victime a été identifiée. Il s’agit bel et bien de la  jeune fille âgée de 22 ans, issue d’une famille modeste de Sidi Slimane et qui a disparu depuis deux mois.
Cette jeune fille n’est pas sa première victime. D’après les éléments de l’enquête, l’assassin aurait commis d’autres crimes auparavant. En effet, il a avoué avoir massacré en 2003 plusieurs filles à Derb Nejma à Hay Hassani. Il a procédé de la même manière. Il les avait également tuées, coupées en morceaux et éparpillées les parties de leurs corps dans différents lieux de Hay Hassani. Cet assassin serait-il un tueur en série ? L’enquête se poursuit pour élucider d’autres points sombres de cette affaire.  Par ailleurs, le coupable et sa maîtresse seront traduits ce dimanche devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *