Criminalité à Berrechid

Les agents du SRPJ de Berrechid ont procédé au cours de cette année à l’arrestation de 1461 personnes dans la ville et ses environs. Ces personnes arrêtées ont été traduites en justice pour leur implication dans un millier d’affaires allant de l’homicide volontaire à la vente de boissons alcoolisées sans autorisation. C’est ainsi que les éléments du Service régional de la police judiciaire (SRPJ) de cette ville ont appréhendé deux individus impliqués dans deux affaires d’homicide volontaire et un troisième pour coups et blessures ayant entraîné la mort. Selon les statistiques de ce service, 42 individus ont, par ailleurs, été arrêtés au cours de la même période en rapport avec 38 affaires de coups et blessures à l’aide d’armes blanches, et 231 autres l’ont été pour coups et blessures en général (161 affaires). En outre, 414 personnes ont été présentées devant le parquet pour leur implication dans plus de 320 affaires liées au vol (toutes catégories confondues), à la débauche, au proxénétisme, à l’attentat à la pudeur et au viol. Onze bandes criminelles ont également été démantelées permettant l’arrestation de 30 personnes toutes déférées devant la justice. Les agents du SRPJ de Berrechid, ont d’autre part, appréhendé 578 individus pour vente de boissons alcoolisées sans autorisation, trafic de stupéfiants et ivresse publique. Ces statistiques font état enfin de l’arrestation au cours de cette année de 95 personnes pour émission de chèques sans provisions et de 68 autres pour violence envers les ascendants. Il faut dire que ces chiffres interpellent à plus d’un titre. Si les crimes sont multiples, allant de l’homicide volontaire à la vente de boissons alcoolisées sans autorisation, force est de dire que leurs causes le sont également. Assurément, la pauvreté, le chômage et l’analphabétisme y sont pour beaucoup.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *