« Crise de confiance » au sein de la Ligue arabe

« La crise de confiance » qui marque les relations interarabes et les différends qui opposent nombre de pays arabes ont contribué à l’affaiblissement de la position arabe et eu un impact négatif sur la solidarité et l’action arabe commune a estimé, lundi au Caire, le ministre des affaires étrangères et de la coopération, M. Mohamed Benaïssa.
Dans une déclaration à la MAP, peu avant son départ du Caire après avoir participé à la réunion extraordinaire du Conseil de la ligue arabe, le ministre a souligné l’importance de cette réunion en raison de la conjoncture critique que traversent le Proche-Orient et la Oumma arabe et des derniers développements sur la scène régionale et internationale.
Le chef de la diplomatie marocaine a déclaré que cette réunion qui a été marquée par un franc débat a constitué un point de départ sur la voie d’une action arabe commune nouvelle basée sur le réalisme et prenant en considération les derniers développements à l’échelle internationale. Le Conseil a décidé d’oeuvrer à élaborer une conception pratique qui prend en considération les réalités et développements connus de par le monde, pour dynamiser l’action arabe commune notamment en matière de coopération et de complémentarité économiques qui sont la base essentielle de toute solidarité arabe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *