CV : les nouvelles tendances

CV : les nouvelles tendances

Bloqué devant la feuille blanche ? Perdu face aux dernières évolutions des "techniques" du curriculum vitae ? Pour vous aider dans la rédaction de votre CV en préparation d’un recrutement, voici la liste des principales tendances actuelles.
Il ne faut jamais perdre de vue que le CV n’a pour autre but que de donner envie au recruteur de vous rencontrer. Inutile donc d’y inscrire toute votre vie. Et pour être le plus efficace possible, la meilleure solution est de faire plusieurs CV pour les adapter en fonction des postes espérés et des différentes entreprises visées.
Sur la forme, la simplicité et la sobriété doivent être de mise : un titre clair présentant votre profil professionnel est indispensable en tête de CV, il ne faut par ailleurs pas déroger au triptyque ‘Expérience, Formation, Hobbies’. C’est le standard du CV auquel les recruteurs sont habitués. Et, contrairement à ce que certains pensent, la photo n’est pas obligatoire. Le CV doit tenir sur une page et une seule quoi qu’il arrive. En matière de typo, Arial et Tahoma sont tendances. Quant à l’utilisation de la couleur, ce n’est pas totalement proscrit, mais il faut savoir l’utiliser avec circonspection. En la matière, la sobriété est conseillée car le lecteur réagit en fonction de ses propres goûts.
Toutefois, une petite touche de couleur qui démarque peut être utile. On peut par exemple insérer un encadré central sur fond jaune, couleur très lisible et qui attire l’oeil, pour mettre en avant son expérience. Enfin, sur la présentation globale, oubliez les CV en colonnes qui ne sont pas facilement lisibles. Préférez une présentation horizontale.
En matière de CV, une question revient souvent : Faut-il Indiquer ou non son âge ? Autant  le dire tout de suite. L’âge n’est pas toujours un atout. En l’affichant sur son CV, cela peut vous disqualifier pour un entretien alors qu’aborder ce sujet après une discussion avec votre recruteur sera plus facile. En revanche, ne mentez surtout pas sur votre âge car cela peut faire capoter votre recrutement à la dernière minute. De même, ne mettez pas votre date de naissance, trop administratif. Par ailleurs, certains éléments ne sont plus obligatoires. C’est par exemple le cas de la situation familiale. Un recruteur n’a pas le droit de vous interroger sur ce point. En revanche, si vous estimez que ce détail peut représenter un atout pour votre recrutement, précisez-le. En matière d’expérience, n’hésitez pas à lister vos postes tout en indiquant à chaque fois ce que vous avez apporté à l’entreprise. Dans la catégorie formation, indiquez la conclusion de l’ensemble des filières que vous avez empruntées. Tout comme pour vos expériences professionnelles, commencez par énumérer la dernière formation en premier pour remonter dans le temps.
En ce qui concerne les hobbies, sachez que cette catégorie est facultative si c’est pour seulement y indiquer des banalités. Il vaut mieux n’indiquer qu’un seul hobby s’il s’agit de votre passion. En revanche, n’essayez pas de vous inventer la pratique d’un sport extrême. Vous seriez forcément interrogé sur le sujet durant l’entretien et risqueriez de vous discréditer.
En résumé, c’est un espace qui permet un petit plus de complicité mais ce n’est pas sur quoi vous serez recruté. Inutile donc d’y passer du temps.

• Source : management.journaldunet.com

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *