Dakhla : Destruction de drogues, de cigarettes et de produits impropres à la consommation

Dakhla : Destruction de drogues, de cigarettes et de produits impropres à la consommation

Les recettes douanières au niveau de cette région ont atteint plus de 500 millions DH durant l’année précédente contre plus de 243 millions DH en 2014, soit une hausse de 50%.

Les services des douanes de la ville de Dakhla ont procédé récemment à la destruction de drogues et de cigarettes de contrebande et de produits impropres à la consommation d’une valeur de 60 millions DH,  saisis lors des différentes opérations menées par les services des douanes, de la gendarmerie royale et de la Sûreté nationale de la province.
Lors de cette opération il a été  procédé à la destruction de 5.082 kg de chira (résine de cannabis), 4.263 paquets de cigarettes, 2,5 kg de kif, ainsi que 160 kg de cacao, 100 kg de prunes, 867 kg de miel, et 2.455 unités de divers produits de consommation.

Cette opération qui a eu lieu près de la décharge publique s’est déroulée sous la supervision d’une commission comprenant les représentants des services des douanes, de la Sûreté nationale, de la gendarmerie royale et des Forces auxiliaires, en présence du représentant du procureur du Roi près du tribunal de première instance de Dakhla et des auxiliaires des autorités locales.

Par ailleurs, l’Administration des douanes et impôts indirects de la région Sud (Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab) a enregistré une progression des déclarations douanières en 2015, dont 4.200 ont concerné l’importation et 18.200 relatives à l’exportation, grâce à la modernisation et l’amélioration du système de communication et d’information qui relie l’ensemble des postes-frontières au réseau numérique en les dotant des différents moyens de communication modernes. Ces nouvelles techniques de communication ont contribué à l’avortement de plusieurs opérations d’importation et d’exportation de matières illicites, à savoir 23 tonnes de drogues, 5 millions de cigarettes de contrebande et un grand nombre de voitures.

Les recettes douanières au niveau de cette région ont atteint plus de 500 millions DH durant l’année précédente contre plus de 243 millions DH en 2014, soit une hausse de 50%. Ces recettes se répartissent sur les taxes douanières exigibles à l’importation et l’exportation et au dédouanement des véhicules ainsi que d’autres opérations. Cette nette augmentation des recettes douanières est à mettre à l’actif des grands chantiers structurants lancés dans le cadre du programme de développement des provinces du Sud, de l’amélioration du climat des affaires et du paiement des droits et taxes douaniers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *