Dakhla : L’aviculture en vedette

Dakhla : L’aviculture en vedette

Initiées par l’Association marocaine de pathologie aviaire (AMPA), en partenariat avec le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II et la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole, ces journées organisées sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI prévoient la participation de plus de 250 experts nationaux et internationaux.

Selon un communiqué des organisateurs, lors de la première journée, les participants vont débattre de l’aviculture dans les zones arides, en Afrique de l’Ouest. Les spécialistes se pencheront également sur un autre axe, à savoir l’alimentation et la nutrition en aviculture, la substitution de la farine de poisson et biodisponibilité des minéraux, la production et la qualité des phosphates utilisés dans l’alimentation animale, et les maladies nutritionnelles chez la volaille. Lors de la deuxième journée, le débat portera sur tout ce qui a trait à la santé en aviculture comme les maladies aviaires d’origine virale et les dominantes pathologiques en aviculture au Maroc. La même source souligne que le secteur avicole constitue l’une des activités agricoles les plus dynamiques au Maroc avec un taux d’accroissement moyen au cours des quatre dernières décennies d’environ 7,4% des productions de viandes de volailles et 5,7% des productions d’œufs de consommation. 

Et compte tenu de leurs prix relativement bas par rapport aux autres denrées animales, les produits avicoles sont consommés par l’ensemble de la population et constituent le seul recours pour l’amélioration de la sécurité alimentaire de notre pays en termes de protéines d’origine animale.

Ces journées sont aussi une occasion pour Dakhla afin de développer l’aviculture dans la région du Sud du Maroc, et l’élevage de l’autruche dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira.
A noter que l’AMPA, créée en 1997, a pour mission, entre autres, de promouvoir et d’organiser la communication entre ses membres et les professionnels du secteur avicole, organismes nationaux et internationaux traitant de la pathologie aviaire, de contribuer au développement de la recherche en pathologie aviaire, et de valoriser et vulgariser les résultats des études et recherches dans le domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *