Dakhla : Régularisation de nouveaux étrangers en situation illégale

Dakhla : Régularisation de nouveaux étrangers  en situation illégale

Ces cartes ont été remises à neuf ressortissants étrangers, sept Mauritaniens, un Camerounais et un Sénégalais, lors d’une cérémonie organisée au siège de la wilaya d’Oued Eddahab-Lagouira.

Cette opération concerne les étrangers conjoints de ressortissants marocains, les étrangers conjoints d’autres étrangers en résidence régulière au Maroc, les étrangers disposant de contrats de travail effectifs, les étrangers justifiant d’au moins cinq ans de résidence continue au Maroc et les étrangers atteints de maladies graves qui se trouvent sur le territoire national avant le 31 décembre 2013.

Les représentants des autorités locales ont souligné que la régularisation de la situation des étrangers en situation irrégulière au Maroc s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI qui avait invité le gouvernement à mettre au point une nouvelle politique migratoire dans le cadre d’une approche équitable et humaniste.
Les bénéficiaires de cette opération ont assuré de leur part que la régularisation de leur situation, qui intervient sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, constitue un acte louable qui est de nature à faciliter leur intégration dans la société marocaine, et de vivre dans des conditions sociales et économiques meilleures.

Le Maroc a lancé, du 1er janvier au 31 décembre 2014, une opération exceptionnelle de régularisation des étrangers en situation irrégulière, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes orientations royales relatives à la nouvelle politique migratoire du Royaume. Cette opération exceptionnelle et unique au niveau de l’Afrique et de la région MENA fait partie d’une approche légale et humanitaire qui prend en considération la situation de ces catégories qui vivent au Maroc depuis plusieurs années.

Ces cartes garantissent pour les immigrants bénéficiaires de vivre légalement sur le territoire marocain, comme elles leur assurent les droits de l’intégration culturelle, économique et sociale.  Elle témoigne de la tradition profonde d’accueil du Royaume et illustre l’implication constante du Souverain en faveur de la protection des droits de l’Homme, conformément aux dispositions constitutionnelles et aux exigences de l’État de droit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *