Dakhla: Une rencontre médicale pour lutter contre le diabète

Dakhla: Une rencontre médicale pour lutter contre le diabète

Initiée par l’Ere Mohamadienne en partenariat avec la Fédération marocaine du diabète et en collaboration avec la délégation régionale de la santé de Dakhla-Oued Eddahab, cette activité s’inscrit dans le cadre du plan d’action de la Fédération visant à faire bénéficier les régions éloignées et nécessiteuses du Royaume de l’effort d’éducation et de sensibilisation au diabète et aux maladies de la nutrition au profit du public en général et des diabétiques en particulier et participer également à la formation continue des médecins généralistes de la région de Dakhla-Oued Eddahab.

Animé par les médecins spécialistes et des membres de la Fédération, le programme de la manifestation comporte des campagnes d’éducation, d’information et de sensibilisation au profit des diabétiques et du grand public, campagnes de dépistage du diabète, de l’obésité et de l’hypertension artérielle au profit des habitants de la ville de Dakhla et de sa région, campagne de vaccination des diabétiques contre la grippe, et des formations médicales continues au profit des médecins généralistes de Dakhla et sa région, sur la prise en charge du diabète, de ses complications et de sa prévention.

Le diabète, décrit comme «épidémie mondiale» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est une maladie chronique silencieuse et évolutive. Selon les dernières estimations de la Fédération internationale du diabète (FID), 382 millions de personnes à travers le monde vivent avec le diabète.D’ici 2035, 592 millions d’individus, soit une personne sur dix, seront atteints de cette pathologie. De plus, actuellement. 316 millions de personnes présentent un risque élevé de développer le diabète de type 2. Et dans le monde, c’est près de la moitié des personnes atteintes de diabète qui ne sont pas diagnostiquées, selon la même source.

Au Maroc, on estime qu’environ 2 millions de personnes âgées de 25 ans et plus sont diabétiques dont 50% méconnaissent la maladie et 610.000 diabétiques sont pris en charge au niveau des structures du ministère de la santé.

D’autre part, le diabète constitue la première cause de cécité, la 1ère cause d’insuffisance rénale chronique terminale et la 1ère cause des amputations des membres inférieurs, selon la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *