De 2 mois à 3 ans de prison ferme dans une affaire du réseau de prostitution à El Jadida

Les principaux accusés, Fida H. (ressortissant omanais), Fatima G., Yassine H., Maha H., Bouchra M. ont été condamnés chacun à une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 5.000 dh. Khadija O. et Hniya M. ont écopé, quant à elles, de 18 mois de prison ferme avec une amende de 5.000 dh.
Une jeune femme a été également condamnée dans le cadre de cette affaire à 6 mois de prison ferme pour falsification de documents au profit des candidates du réseau dans le but de faciliter leur voyage vers certains pays arabes. Quatre autres prévenus, poursuivis en liberté provisoire (Mustapha M., Loubna K., Maâti T., Ilham N.), ont été condamnés pour débauche à deux mois de prison ferme.
Le réseau était actif notamment dans les villes de Kénitra, Salé et El-Jadida et orientait toutes ses recrues vers une capitale arabe, qui constitue la plate-forme de ce trafic.
Les rabatteuses du réseau, dont certaines ont déjà séjourné dans les pays arabes en question, promettaient à leurs victimes des emplois bien rémunérés dans des établissements touristiques.
Une fois arrivées à destination, les victimes sont dépossédées de leurs passeports et contraintes à se livrer à la débauche pour le compte du réseau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *