De faux billets de 100 et 200 dh circulent à Casablanca

Jeudi 28 février, vers 21h un jeune homme a tendu un billet de deux cents dirhams au gérant d’un publiphone situé au quartier Bourgogne pour lui faire la petite monnaie. Quand le gérant touche le billet, il a été surpris et il se rend compte qu’il est falsifié. Il a fermé la porte du publiphone et a appelé la police. À ce moment, le jeune a avalé le billet.
Les éléments de la brigade anti-gangs (BAG) de la police préfectorale de Casa-Anfa se sont dépêchés sur les lieux, ont arrêté le jeune et ont saisi sur lui trois autres faux billets de 200 Dh. Il s’agit d’Ahmed. C, 36 ans, sans profession. Lors de son interrogatoire, il a déclaré avoir acheté six billets de 200dh chacun chez un ami, contre une somme de 300Dh et qu’il a changé 2 en petites monnaies. La BAG a arrêté son ami, Omar. H, 26 ans. Ils ont trouvé en sapossession un faux billet de 100 dh et un deuxième de 200 dh. Ce dernier a déclaré aux enquêteurs avoir acheté huit faux billets chez un tiers et ce, contre une somme de 150 dh.
Les deux jeunes ont expliqué aux enquêteurs qu’ils se sont rencontrés au début lorsque le premier travaillait chez un commerçant au quartier Aîn Diab alors que le second était chauffeur chez une famille au même quartier. Ils ont été mis, lundi dernier, entre les mains du juge d’instruction près de la Cour d’Appel de Casablanca.
Signalons que les éléments de la BAG sont sur les traces de cette troisième personne pour la mettre hors d’état de nuire et savoir si c’est lui le faussaire ou qu’il n’est qu’un membre d’un réseau bien structuré de faussaires de billets de banque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *