De la finance à la communication

De la finance à la communication

Joyeux, souriant et d’une disponibilité sans égale, Aziz Chraâ fait partie de cette nouvelle vague de jeunes, «formatés» dans les grandes écoles européennes et nord-américaines, et qui, une fois le cursus de formation bouclé, ont choisi le retour au bercail. « Etre au service de mon pays », martèle-t-il. Master de l’Université de Sherbrooke, Canada, diplôme en marketing de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE).  Bref, un cursus universitaire passé avec brio. Ce « spécialiste des cartes de crédit », comme il se définit lui-même, a fait l’essentiel de sa carrière dans la banque.
D’abord à l’ex-Banque Commerciale du Maroc où il fût, entre 1996 et 1997, responsable du lancement des produits OPCVM auprès de la clientèle des particuliers ainsi que du volet monétique au sein du département des marchés des particuliers. Auparavant, il s’est longtemps occupé de l’animation du réseau d’agences sur les produits de bancassurance, responsable de la formation, l’animation et le suivi du réseau d’agences sur les produits aux particuliers.
En 1998, ce «marketing», devenu au fil des années fin connaisseur des rouages des institutions bancaires et financières du Royaume, intègre Cetelem Maroc, filiale du groupe BNP-Paribas. De responsable commercial, il devient directeur commercial puis directeur du marketing et de la communication. Membre du comité de direction, il avait en charge de tracer la politique générale de marketing, de communication et de publicité.
Mais une sensation d’insatisfaction poursuivait ce trentenaire, père de deux enfants. Au milieu des lancements, cocktails de relations publiques et des nuits blanches passées à définir les objectifs marketing à atteindre, Aziz Charaâ caressait un rêve, devenu, en octobre 2005, une réalité.
C’est, en effet, l’automne dernier qu’Awal M&C, agence spécialisée en marketing, communication et événementiel, a vu le jour. «Un nouveau défi », commente son directeur général. Et les défis, Aziz Charaâ en raffole. Cet amoureux du ballon rond (il en fait une passion qu’il vit au quotidien), s’apprête à accompagner, cette semaine, l’ouverture d’un bureau régional de Master Card au Maroc. Une mélodie de plus pour ce mélomane qui apprécie beaucoup les plaisir d’«Al Ala» et de la musique andalouse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *